Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

Tartu A-Festival, Tartu (Estonie), 8-11 octobre 2015. Puis un peu de Finlande à Helsinki...

21 Octobre 2015, 09:15am

Publié par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège

Tartu A-Festival, Tartu (Estonie), 8-11 octobre 2015. Puis un peu de Finlande à Helsinki...

Les photos

Ou : Les Musiciens n’ont pas encore trouvé Brême, mais ils s’en rapprochent.

Pour la 5e fois, le TURLg était invité à se produire à Tartu, à l’occasion du 4e « A-festival » (mini-festival de l’Absurde) organisé par Kalev Kudu (Université de Tartu). Le spectacle turlgien prévu au départ, Ceux qui marchent dans l’obscurité, ne pouvait s’y rendre pour des raisons techniques : il faut dire que la salle locale n’est pas très grande, ni très équipée. Comme nous le disions l’an passé dans ce même blog : « à tout prendre, elle [la salle] offre plus de possibilités techniques que celle que nous avons connue autrefois. Entendez sous « à tout prendre » quelques réserves … ».

Bref, ce sont finalement les Musiciens de Brême qui ont fait le voyage (c’est normal, ils ont l’habitude…). Nous avions au départ programmé une visite à Saint-Louis (Haut-Rhin) aux mêmes dates, mais notre candidature avait fait l’objet de tergiversations telles que nous avons fini par décider de nous rendre en Estonie, pour y assurer une présence liégeoise. Comme nous le disons toujours, « l’important n’est pas la destination, mais le chemin parcouru, parsemé d’imprévus » (air connu).

Il a donc fallu, un peu en catastrophe, organiser les choses pour un déplacement en avion (certaines pièces de décor étaient trop volumineuses pour faire le voyage).

Et aussi, s’adapter tant bien que mal à un public non francophone, ce qui est toujours un défi. Le spectacle fut néanmoins bien reçu, et nous avons eu le plaisir de jouer devant un public en partie composé d’enfants. Merci à Kalev d’avoir battu le rappel !

Sur place, en dehors des Musiciens, trois spectacles prévus : Hamlet, Prince of Peace, par le Théâtre Eskizi de l’Université de Moscou ; Philopater, de Gregorius Cnapius par le Théâtre Minimum de l’Université de Vilnius ; et After the Slash, de Viktor Krasovski, par le Student theatre de l’Université de Tartu. Tous les trois très différents les uns des autres, mais d’une qualité que nous retrouvons souvent dans les pays de l’ex-bloc de l’Est.

La traditionnelle fête de clôture, qualifiée de façon un peu téméraire de “repas”, fut surtout l’occasion pour tous les groupes de s’échanger des verres de boissons nationales diverses qui allaient de la vodka au pékèt citron en passant par les bières belges, le maitrank et le Vana Tallinn (si vous ne savez pas ce que c’est, passez par la cafeteria du TURLg, on a des réserves…). Le repas, quant à lui, se fit un peu attendre, mais qu’à cela ne tienne, nous avons participé à la fête avec enthousiasme!

Au mois de mars prochain, les Musiciens vont se remettre en route, pour Honfleur, cette fois (une autre de nos destinations régulières).

Quant à l’Estonie, nous y entretenons bien entendu nos relations, puisqu’un projet d’échange est en route pour 2016-2017 avec une invitation lancée à Kalev Kudu pour venir faire une mise en scène avec nos membres.

Merci à Kalev Kudu et à son équipe pour leur accueil, merci à la troupe pour sa disponibilité, merci à Wallonie-Bruxelles International pour son aide régulière dans le cadre de cette coopération bilatérale belgo-estonienne.

Dominique DONNAY.

Dans la foulée et après ce festival du Tartu Üliõpilasteater, j'ai pour ma part pris le ferry sur "Viking Line" (cela ne s'invente pas!) pour traverser la Baltique jusqu'à Helsinki. J'y avais en effet un rendez-vous avec les membres du Théâtre Etudiant d'Helsinki ou Yliopilasteatteri (cf.www.ylioppilasteatteri.fi), histoire de rester dans un domaine linguistique similaire...

Cette rencontre faisait en fait suite à un contact que j'avais établi lors de ma participation au dernier Congrès de l'Institut International du Théâtre (IIT-UNESCO) à Erevan en novembre dernier. J'y avais rencontré Hanna Helavuori, déléguée de Finlande. C'est ensuite son collègue, Yukka Hide Hitti, qui m'a conduit sur place et après un échange avec quelques-uns des membres de cette association - désolé mais là je n'ai plus retenu ni noms ni prénoms! - j'ai pu assister à une répétition de leur prochaine création prévue pour décembre. J'en ai même reçu le texte intitulé : Työrymha saa kaikkea muokata kehittää hylätä ottaa... qu'ils disent! Merci aussi à eux tous pour leur accueil!

Une tout autre organisation que la nôtre que cette association qui existe depuis 1926! Rapidement : fonctionnement par auditions (quelque 100 candidats pour une vingtaine de retenus par an), répétitions de 4h par...jour!, créations menées sur trois mois, obligation de prester 2h semaines de travail administratif, etc.

L'idée en était bien sûr de renouer des contacts avec des théâtres universitaires de Finlande après les accueils aux ritus des troupe venues de Joensuu (1991), de Tampere (1992) et de Espoo (2005).

L'intérêt de cette rencontre fut réciproque. Dès à présent, des observateurs sont invités à participer à RITU 33 en février 2016. Gageons que ces contacts se poursuivront dans un avenir proche pour des échanges fructueux!

Alain CHEVALIER

Commenter cet article