Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

Nos projets : il est encore temps de s'y impliquer...

26 Septembre 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

Vous n'avez pas pu être présents à notre séance d'information de rentrée qui s'est tenue ce mardi 22 septembre?

Qu'à cela ne tienne, voici la liste et les horaires de répétition des projets qui commencent cette année et restent ouverts à de nouveaux membres :

La Tour de Babel, de Fernando ARRABAL, avec Marco Pascolini

le lundi de 20 à 23h au centre ville (création pour la saison 2010-2011)

Têtes rondes et têtes pointues de Bertolt BRECHT, avec David Homburg

le lundi de 20 à 23h au centre ville (création en mars 2010)

Le Boulevard du boulevard du boulevard, de Daniel MESGUICH, avec Pierre Wathelet

le mardi de 20 à 23h au centre ville (reprise  en février 2010)

Lux in tenebris, de Bertolt BRECHT, avec Alain Chevalier

le mardi de 20 à 23h au centre ville (création pour la saison 2010-2011)

Le Crime galilée, création collective, avec Pierre Wathelet

le mercredi de 20 à 23h au centre ville (création en décembre 2009)

L'Oiseau bleu, de Maurice MAETERLINCK, avec Jean-Marc Lelaboureur

le mercredi de 20 à 23h au centre ville avec jean-Marc (reprise en novembre 2009)

Le Procès, d'après Franz KAFKA, avec Brice Ramakers et Hugo Vandeplas

le dimanche après-midi au centre ville (création en 2010-2011)


Rappel : le groupe "scéno" continue... toute aide y est la bienvenue (confection de costumes, accessoires, déco...). Pour tout renseignement : Michèle Potier : 0491 04 35 00

Y a de quoi faire....

N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire.

A bientôt ?

 

Alain Chevalier

Dominique Donnay

Lire la suite

Bienvenue chez les Ch’tis pour Kafka à Hellemmes

20 Septembre 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Tournées

Les PHOTOS

Notre Communication à une académie de Kafka avait été présentée, en octobre 2008, à Lille, dans le cadre des 1ères Rencontres de Théâtre Universitaire, organisées par l’Université de Lille 2 et le théâtre L’Antre-2. Le spectacle était manifestement tombé dans l’œil d’autres organisateurs locaux. C’est ainsi que nous étions invités à participer, cette fois, au Festival de Théâtre amateur des Pays du Nord, proposé du 10 au 27 septembre 2009 par la FNCTA (Fédération Nationale – française – des Compagnies de Théâtre Amateur) en partenariat avec la troupe La Baraque Foraine, e.a. : http://www.urncta.org/

Ce jeudi 17 septembre 09 matin, donc, Renaud, le Chef et le singe Vincent gagnaient Hellemmes, une des innombrables banlieues lilloises, où un des responsables de la Baraque Foraine, Jean-Jacques Papo, les attendait de pied ferme au Théâtre le Kursaal, lieu de nos ébats du soir.

Installation sans problème à l’hôtel Première Classe du coin, puis montage technique extra-rapide, grâce aux bons soins du sympathique régisseur Pierre.

Restait à attendre le public. Il fut très varié et de qualité ce soir là, et nous pensons l’avoir séduit et conquis : il suffisait de voir les longues et intéressantes conversations avec jeunes et moins jeunes après le spectacle, dans la salle même d’abord, puis au bar de la salle, autour d’une excellent bière du cru. C’est un signe qui ne trompe pas : quand un public reste si volontiers à la fin de la représentation, c’est qu’on a fait mouche. Il faut dire que c’est une – bonne – coutume que nous vivons régulièrement depuis si longtemps avec notre Kafka, ici et ailleurs. Y a pas d’doute : c’est un « produit sûr ».

Le séjour fut donc court, puisque nous reprenions la route ce vendredi matin déjà, mais surtout, il fut très agréable grâce à l’excellent accueil du public, bien sûr, mais aussi et d’abord, de la troupe de la Baraque Foraine : Jean-Jacques Papo, le président Guy Mignien, et le régisseur du Kursaal, Pierre. Je ne peux pas oublier de citer le trésorier Patrick Serette : c’est de lui que dépend notre défraiement.

Nous les en remercions vivement… avec l’espoir que ceci n’était qu’une première fois…

Robert Germay

Lire la suite

Alphonse Martin nous a quitté

18 Septembre 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège

Alphonse Martin, fondateur de la Courte-Echelle et du Jeune Théâtre Populaire, est décédé ce 15 septembre. Comme beaucoup de passionnés, il sera resté actif bien après l'âge de la retraite et tous les Liégeois amateurs de théâtre se souviennent de ce petit homme plein d'énergie.

L'équipe du Théâtre Universitaire présente ses sincères condoléances aux membres de la Courte-Echelle, du JTP, et à la famille d'Alphonse.

 

Il n'y aurait donc plus qu'un Alphonse dans le petit monde du théâtre liégeois ?

Lire la suite

Monsieur Bracke à Stralsund ? Finalement calmé ?

18 Septembre 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Tournées

LES PHOTOS

C’est ce mardi 8 septembre 2009 dernier, alors que Liège se préparait à une journée comme les autres, que les réveils de Sibylle, Ben, Christophe et David les sortirent de leur sommeil d’une alarme stridente. « Sors la Brackemobile, Christophe ! Stralsund nous attend ! » Aussitôt dit, aussitôt fait, nous étions en route vers la mer Baltique, partis pour dix heures de route à jamais plus de 100 km/h ! En effet, la Brackemobile, pour l’occasion, était une camionnette qu’un rongeur avait trouvée à son goût, et qui avait un très sérieux problème d’accélération… Le temps de se rendre compte que ce n’était pas juste le diesel qui avait besoin de chauffer, nous étions trop loin pour revenir ! Mais qu’importe ce genre de détails, vu les travaux sur la fameuse A1 allemande, nous n’aurions de toute façon pas pu faire beaucoup d’excès de vitesse…

Dès l’arrivée, ce furent les retrouvailles avec les vieilles connaissances, rencontrées l’année passée lors de la tournée de « Fin de Siècle sur l'île ». La troupe de Stettin était là, ainsi que – pour le plus grand plaisir des yeux – la troupe de ballerines de Cracovie. Nous y avons aussi retrouvé Axel, muni de son éternel sourire, et Anke n'était évidemment pas loin. Il y avait aussi Manu, qui garde un souvenir ému de sa venue au RITU et Lili, toujours d’aussi bonne humeur, et avec eux tout le groupe du Stick’er Theater. Du côté des nouvelles rencontres, il y avait le Spinatheater (Théâtre épinard ? Théâtre et Pinard ?) de Solingen, avec qui nous avons passé de fort bons moments sur la plage de l’auberge de jeunesse. Ah oui, l'AJ est au bord du Sund, antichambre de la Baltique.

Le mercredi 9, marquait le début des ateliers. Trois options étaient proposées : le yoga avec Ania (une autre retrouvaille de l’année passée), la danse avec le groupe de Cracovie ou le théâtre avec votre serviteur, David Homburg. Les festivaliers n’étant pas impliqués directement dans l’organisation des ateliers (environ 20 personnes) se répartissaient donc entre ces activités, ce qui faisait des groupes assez petits. J’ai donc passé trois matinées à montrer – surtout aux gens de Stettin – comment planter des choux à la mode de chez nous, parfois aidé par Benoit et Christophe. Sibylle, elle, a été la seule de ce festival à oser affronter la rigueur des entraînements des danseuses de ballet polonaises et de leur gargantuesque chef.

L’après-midi a eu lieu la traditionnelle parade à travers la ville de Stralsund. Comme l’an passé, les réticences de départ ont vite laissé place au plaisir d’y prendre part. On s’est bien amusés à interpeller la population passablement âgée de Stralsund, qui ne s’attendait pas à cette déferlante de couleurs et de mouvements. En plus, la parade faisait passer la moyenne d’âge sous la barre des 50 ans, ce qui n’est pas si fréquent, par-là.

Ensuite, apéro, souper, et puis le spectacle du Stick’er, une version de « Huit femmes » suivie d’un match d’impro. Un verre à la Loge (comme ils appellent la cafétéria de leur salle). Enfin, dix bornes de route jusqu’à l’auberge et fiesta sur la plage jusque plus tard que prévu, avec les Solingois et les Stettinois. Notons aussi que c’est durant cette soirée que Christophe, pour la première fois, a pris les balles de jonglerie en demandant comment on faisait.

Le jeudi 10, le petit train-train s’est remis en marche : ateliers le matin, après-midi libre, où les Belges se sont montrés dignes de ce qu’ils étaient la fois passée, en jonglant et en faisant du rock acrobatique dans la cour du Stick’er. Le soir, c’était le spectacle de ballet des Polonaises, basé sur celui de l’an dernier, avec quelques adaptations, toujours aussi précis et travaillé. Ensuite, Loge et plage…

Vendredi 11, ateliers – jonglerie – danse. Christophe, au terme de cette journée, maîtrise la cascade à trois balles et s’entraîne déjà à quelques figures, montrant qu’il n’est finalement pas si difficile d’apprendre à jongler… C’est également dans cette après-midi libre que Sibylle et moi avons organisé un cours de rock avec les gens de Solingen, dans la cour, entraînés par la musique de la Brackemobile. Dans la soirée, nous avons vu la représentation de la troupe de Stettin. Leur spectacle était très différent de ce que nous faisons, et le fait de le voir m’a permis de comprendre pourquoi l’atelier donné ces trois derniers jours les a laissés tellement perplexes… C’est également ce soir-là que sont arrivés le Chef, David et Mélanie, la troupe des Brackes était au grand complet !

Le samedi 12, rupture du train-train : ce soir-là, nous jouions ! Les deux heures de répétition que nous prévoyions le matin se sont transformées en une journée entière, mais nous avons fini par y arriver. Le spectacle, « Comment calmer Monsieur Bracke ? », crée en Roumanie en 2007 et repris au TURLg durant la saison 2008-2009, s’est bien passé. Le public, essentiellement non-francophone, était unanime sur le fait que la pièce était aisément compréhensible, et apparemment, ça leur a plu. Du coup, la fête du soir a été particulièrement longue…

Et le matin du dimanche 13 particulièrement douloureux pour les crânes, surtout qu’à force de boire des bières dans le vent, assis sur du sable humide, la crève commençait à se répandre, et les Dafalgans effervescaient tant qu’ils pouvaient. Amère Baltique !

Pour conclure cette journée pluvieuse et venteuse, nous avons vu un travail commun entre la troupe du Stick’er et celle de Stettin, et le spectacle de Solingen. Ce dernier était un travail sur les super-héros de notre époque, joué avec une énergie et une maîtrise du corps épatante. Franchement un bel exemple de travail théâtral réussi avec un groupe d’ados.

Après une dernière soirée de souk, non pas sur la plage (pluie et vent nous en empêchaient), mais dans un bungalow et après avoir mécontenté les autres hôtes de l’auberge, nous avons ensuite repris la route avec la Brackemobile, plus poussive que jamais. Bracke home !

 

Je terminerai cet exposé par un petit guide de survie basé sur nos expériences à Stralsund :

 

Un Allemand vient vers vous et vous dit « Fromage ! ».

Dans son pays, ça veut dire bienvenue. Ca veut aussi dire fromage. C’est en fait le seul mot de français qu’il connaît. Nous recommandons le passage à l’anglais ou à l’allemand qui facilitera la communication.

 

Une Allemande vous répond « Je ne comprends pas, je suis une baguette de fromage ».

Elle montre ainsi sa maîtrise de la langue française, supérieure à celle de l’Allemand mentionné dans l’exemple ci-dessus. Par contre, si vous continuez la conversation en français, il y a effectivement des chances qu’elle ne comprenne pas plus qu’une baguette de fromage. Nous recommandons la même solution que ci-dessus.

 

Une cuisinière insistante vous harcèle en répétant sans cesse « Essen ! ».

Il vaut mieux céder tout de suite : leur entêtement est proverbial. Toutefois, étant donné que quand on plante une graine sur le sol allemand, elle donne automatiquement naissance à un arbre à Leberwurst, ne vous attendez pas à faire une overdose de légumes. Si vous décidez d’aller plutôt manger des harengs de la Baltique – dont la réputation n’est pas usurpée - veuillez prévenir au moins deux jours avant, merci !

 

Un de vos amis vous agresse en vous disant « Ta mère bat le tic ! ».

C’est le syndrome qui découle de l’absence de légumes et de l’excès de bière dans l’alimentation. Enfoncez-lui un fruit dans la bouche en répondant « La tienne est dégueulasse, les poissons baisent dedans ».

 

Votre camionnette fait du 45 à l’heure sur l’autoroute en montée.

Ramenez-la à Liège, chez AVIS, au plus vite, les deux heures que ça vous fera perdre seront largement récupérées par la suite, et ça sauvera vos nerfs…

 

« Der Regisseur ist in der Loge »

Non, ça ne veut pas dire que le régisseur est dans la loge, mais que le metteur en scène est à la cafète. Faut suivre !

 

Bisous,

 

David « Le Top » Homburg

 

Lire la suite

VIIIème Congrès de l'AITU du 28 juin au 2 juillet 2010

10 Septembre 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

L' Association Internationale du Théâtre à l'Université (AITU-IUTA), fondée en nos murs en octobre 1994, tiendra son 8ème Congrès Mondial à la De Montfort University (Centre for Excellence in Performance Arts)  de Leicester au Royaume-Uni (Et oui! 8ème déjà après Liège, Valleyfield/Québec, Dakar, Cracovie, Olympie, Urbino et Puebla)

Toutes les infos en français, anglais et espagnol sur le site :

 

http://www.dmu.ac.uk/faculties/humanities/cepa/international-university-theatre-association/index.jsp

 

ainsi que sur www.aitu-iuta.org.

Lire la suite

SAMEDI 5 ET DIMANCHE 6 SEPTEMBRE 2009 / 18ème édition de Retrouvailles

9 Septembre 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

Comme chaque année, nous avons tenu à être présents à Retrouvailles, « cette Planète du temps libre » qui rassemble, à l'initiative de l'Echevinat de l'Urbanisme, de l'Environnement et du Tourisme de la Ville de Liège, quelque 300 associations de loisirs de la région. (cf Site de la manifestation)

Ce rendez-vous régulier depuis 18 ans nous offre toujours une belle possibilité de rencontrer les futurs publics de notre saison et de leur distribuer « en live » les dépliants de nos spectacles et ateliers. Cerises supplémentaires au gâteau : notre Draft a animé le stand tout le samedi après-midi comme il se doit et comme nous savons qu'elle le fait (merci à nos chanteurs et musiciens dramatiques!) ; nous avons eu aussi le plaisir de proposer un extrait du premier spectacle de notre saison 2009-2010 grâce à la jeune et dynamique équipe de « Nanesse présente ' Le Coq d'or' ». Prestation haut la main! Bravo à tous les participants et spacibo à Andreï. Et bien sûr, c'est toujours agréable de savoir que certains de nos membres (et des membres certains) répondent régulièrement pour consacrer un moment de leur temps à la promotion de nos activités.

Les photos sont ici.

Lire la suite

Le TURLg chez les Ch'tis (et re-belotte)

7 Septembre 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Tournées

 

Notre Kafka ayant convaincu (ça t'étonne, John ?) l'année dernière lors de son passage au festival de l'Université de Lille 2, le voici ré-invité à Hellemes (Lille) pour le Festival de Théâtre Amateur des Pays du Nord, 10-27 sept. 09 (www.urncta.org) . En voici le programme complet :

 

 

FESTIVAL DE THÉÂTRE AMATEUR DES PAYS DU NORD DU 10 AU 27 SEPTEMBRE 2009: UN CRU EXCEPTIONNEL !

 

 

Le 10 septembre à 20h30 : Levée de rideau de l’édition 2009 du Festival de Théâtre  Amateur des Pays du Nord  

C’est «  Chronique des jours inachevés » du très contemporain Xavier Durringer qui ouvrira un  Festival qui, du 10 septembre au  27 septembre, produira 25 spectacles dans cinq lieux transfrontaliers.

 

Transfrontalier  ! Cette année encore, le festival scelle une solide collaboration franco-belge. L’édition 2009 a n effet été préparée grâce à l’énergie conjointe côté belge de la compagnie Al Dente et côté français de la FNCTA (fédération nationale des compagnies de Théâtre amateur), de la Baraque Foraine et du Théâtre Massenet.

20 troupes se mettront en scène !  15 sont issues de la région Nord Pas de Calais, 1 nous vient de Champagne et  quatre sont originaires de Belgique.

Par ailleurs, Cinq municipalités se sont associées dans l’organisation et la réception de ce festival :  Hellemmes (Kursaal), Lille (Théâtre  Massenet), Marcq en Baroeul (Théâtre de La Rianderie), Marquette lez Lille (Studio 4) et Tournai (« La fenêtre »).  Ainsi, c’est un plus large public qui pourra accéder à un plus grand nombre de spectacles.

 

Contemporain et populaire ! Une fois de plus le Festival de Théâtre Amateur des Pays du Nord fera la part belle au théâtre contemporain. Dans ce contexte, même les pièces de Shakespeare (les joyeuses commères de Windsor) et de Queneau (Autobus S, adaptation) ont des allures tout à fait modernes et ne détonnent pas à côté des créations telles que : «Communication à une académie»(Turlg), « F.. »(Al Dente), Rêve Général 36 (Prise de texte) par exemple. Cette tonalité très contemporaine, que la pièce soit humoristique  (on rira beaucoup cette année encore!) ou à caractère plus dramatique, est une des raisons du succès populaire toujours grandissant de ce festival.

 

Quantité et qualité. Comme tous les ans, les organisateurs ont mis l’accent sur la qualité. On peut longuement disserter sur la notion d’amateurisme. En tout cas, les quelques 220 acteurs, metteurs en scène, techniciens appartenant aux 20 troupes qui donneront vie aux 25 représentations de l’édition 2009 du Festival de théâtre amateur des Pays du Nord apportent une preuve indiscutable que talent, qualité et amateur sont des mots d’une parfaite concordance.

 

Cinq lieux transfrontaliers, 20 troupes, 25 spectacles, 220 acteurs et techniciens… le Festival de Théâtre Amateur des pays du Nord ne peut avoir vu le jour que grâce au soutien fidèle de la Communauté Urbaine de Lille et du Conseil Général du Nord, à l’appui renouvelé des villes de Lille, Hellemmes, Marcq en Baroeul, Marquette et Tournai ainsi qu’ à l’énergie inépuisable de la Baraque Foraine, du théâtre Massenet et de la compagnie Al Dente. Partenaires, organisateurs, municipalités, troupes se retrouveront le samedi 12 septembre au théâtre du Kursaal à Hellemmes pour une cérémonie d’ouverture dont la tonalité sera conforme au festival : énergique, moderne, simple et joyeuse.

 

PROGRAMME COMPLET

 

JOUR

HEURE

SPECTACLE

LIEU

Je 10/09

20h30

Chronique des jours inachevés

Théâtre Massenet Lille

Vend 11/09

20h30

Chronique des jours inachevés

Théâtre Massenet Lille

Vend 11/09

20h30

Des Pêchés capitaux

Studio 4 Marquette

Sam 12/09

20h30

On est bien !

Kursaal Hellemmes

Sam 12/09

20h30

36 Rêve Général

Théâtre Massenet Lille

Dim 13/09

16h30

La chatte sur un toit brûlant

Kursaal Hellemmes

Mar 15/09

20h30

Le destin d’Akaki

Théâtre Massenet Lille

Mer 16/09

20h30

Les cercles parallèles

Kursaal Hellemmes

Mer 16/09

20h30

F…

Théâtre Massenet Lille

Je 17/09

20h30

Communication à une académie

Kursaal Hellemmes

Vend 18/09

20h30

Les chiens

Kursaal Hellemmes

Vend 18/09

20h30

Dreyfus

Studio 4 Marquette

Sam 19/09

20h30

Le projet Laramy

Kursaal Hellemmes

Dim 20/09

15h00

1h30 de retard

La fenêtre Tournai

Dim 20/09

18h00

F…

La fenêtre Tournai

Mer 23/09

20h30

Ne dites pas non, vous avez souri

Kursaal Hellemmes

Je 24/09

20h30

Autobus S

La Rianderie Marcq

Vend 25/09

20h30

Cinq petites comédies

Kursaal Hellemmes

 Vend 25/09

20h30

Des pêchés captiaux

La Rianderie Marcq

Vend 25/09

20h30

1h30 de retard

Studio 4 Marquette

Sam 26/09

20h30

Mon violoncelle pour un cheval

Kursaal Hellemmes

Sam 26/09

20h30

Les joyeuses commères de Windsor

La Rianderie Marcq

Dim 27/09

20h30

Des pêchés capitaux

La fenêtre Tournai

Dim 27

16h30

La maison de Bernarda

Kursaal Hellemmes

Dim 27/09

18h00

Comme en 14

La fenêtre Tournai

 

Toutes réservation et renseignement au 03 20 04 81 65  sauf spectacles à Tournai (0032- 47 72 74 357). Prix des places : Plein tarif 7€, tarif réduit 5€

 

Renseignements sur www.urncta.org

 

Robert Germay

Lire la suite

TROUVE UN SAC D'ENFANT AVEC OBJET DE VALEUR

2 Septembre 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

Trouvé dans la salle du Turlg, après les ateliers, sac d'enfant avec vêtements, collations et un objet de valeur.

Pour le récupérer, téléphoner au bureau du Turlg : 04/366.5295

Lire la suite