Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

« Petrezselymet árul » ou « Pénélope a fait tapisserie à Pécs » - Xe Festival International de Théâtre Universitaire de Pécs, 3-6 novembre 2016

16 Novembre 2016 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège

« Petrezselymet árul » ou « Pénélope a fait tapisserie à Pécs » - Xe Festival International de Théâtre Universitaire de Pécs, 3-6 novembre 2016

Nos photos

Pour cette Xe édition (et le vingtième anniversaire du théâtre universitaire de Pécs), les organisateurs du festival Janus avaient mis les petits plats dans les grands. D’autant plus que cet anniversaire correspondait (à un an près, mais le festival est biennal) avec les 650 ans de l’Université elle-même, ce qui en fait une des plus vieilles d’Europe (mais notons quand même que si, effectivement, elle a officiellement été fondée en 1367, elle fut supprimée à une date que j’ignore, et refondée en 1912).

Nous étions donc – pour notre troisème visite dans la ville - accueillis dans un superbe hôtel quatre étoiles, près du Centre Culturel Zsolnay, où avaient lieu toutes les représentations, dans deux salles différentes : la « boîte noire » du théâtre universitaire, et le théâtre Bóbita, où s’est produite notre Pénélope.

Pour fêter dignement ce Xe anniversaire, donc, les organisateurs s’étaient donné la mission de programmer dix spectacles, issus d’une sélection.

Il faut dire que, même si nous-mêmes n’aimons pas sélectionner des spectacles sur dossier (car certains théâtres universitaires, étant amateurs, n’ont pas les moyens de constituer des dossiers solides, et parce que, si sélection il doit y avoir, la seule façon de juger un spectacle vivant est de le voir – et, pour un festival de théâtre universitaire, c’est pour ainsi dire impossible), cette politique a eu pour résultat de nous offrir un éventail de productions très variées et de grande qualité.

Nous n’avons pu échapper à la traditionnelle « discussion professionelle » du lendemain de représentation, mais les membres du jury avaient, cette année, deux qualités : ils étaient concis et ne cherchaient pas à étaler leur savoir théâtral, ce qui est souvent le cas. Et nous avons pu constater, grâce aux différents retours, que notre Pénélope est capable de passer avec brio la barrière de la langue.

En l’absence de meeting point, nous avons malheureusement eu peu d’occasions de rencontrer les autres troupes en dehors des spectacles, à part lors de la soirée de clôture du samedi, qui eut lieu dans un bar sympathique et proche de l’hôtel (sage précaution en cas de soirée arrosée de bière hongroise et de palinka).

La cérémonie de clôture, sympathique et sans chichis, ne s’est pas éternisée, et le jury avait pris la sage décision de ne pas multiplier des prix sans grande signification.

Que dire d’autre, sinon que notre groupe, dont certains membres tournaient pour la première fois, a bien profité de cette belle semaine pour découvrir la diversité du théâtre universitaire européen (et non pas mondial, la troupe de Lubumbashi ayant fait défection) et pour parcourir les rues, les monuments et les cafés sympathiques de la ville. Nous sommes prêts pour la prochaine !

Dominique Donnay

Vous trouverez des photos du festival ici

« Petrezselymet árul » ou « Pénélope a fait tapisserie à Pécs » - Xe Festival International de Théâtre Universitaire de Pécs, 3-6 novembre 2016

Lumière. Lumières.
Quoi de plus important au théâtre ?
Pecz.
La lumière de Pecz. Le manque de lumière de Pecz. La drôle de lumière de Pecz.
Cette impression d'être toujours en retard de plusieurs heures ...
Se lever dans le noir. Entrer dans une salle de spectacle. Faire l'impasse sur la lumière du jour. Sortir. pour une clope, ou une bouffée d'air ...
Il est midi ... on croit qu'il est quatre heures. L'apéro a des airs de dernier verre avant de rentrer.
A quatre heures, on croit qu'il en est huit ... On en boit un dernier.
A huit heures, on se dit qu'il est trop tard pour faire la fête ... On rentre à l'hôtel dès la fin du dernier spectacle.
Avec l'impression, en une seule journée, d'avoir tout vécu.
Tout ?
Non ...
Notre troupe d'irréductibles Turlgiens se découvre sans cesse de nouvelles ressources !
Agglutinés dans une chambre, qui sur le lit, qui dans le fauteuil et les autres par terre ... La nuit ne commencera que quand nous l'aurons décidé!
Lumière de chambre ... Lumières de l'aube ... Et puis lumières de scènes ...
Lumière, lumières ...
Quoi de plus important au théâtre ?

Michèle Potier

Lire la suite

STAGE DE FORMATION : La « Cerisaie » d’A. Tchekhov vu par un metteur en scène de l’Est.

11 Novembre 2016 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège

Stage GRATUIT pour les membres des troupes affiliées à ALTA

Stage de formation organisé par le Théâtre Universitaire Royal de Liège (Turlg) en coproduction avec l’Association Liégeoise de Théâtre Amateur (ALTA) et avec l’aide du WBI (Wallonie Bruxelles International).

Quand : tous les soirs (18-22/23h) du lundi 28 novembre au mercredi 7 décembre 2017, ainsi que le we des 3 et 4 décembre 

Où : Auberge de Jeunesse Simenon (2, rue Simenon 4000 LIEGE).

Inscription sur sélection : envoyer un lettre de candidature et un  CV à Alain Chevalier, Directeur du TURLG, Quai Roosevelt 1b, 4000 LIEGE mail :    alain.chevalier@ulg.ac.be avant le 21/11 

Pour tout renseignement ou toute question : alain.chevalier@ulg.ac.be  ou 0478 66 95 77.

Sous la direction de Kalev Kudu, qui est le Directeur du Théâtre Universitaire de Tartu (Estonie) depuis une vingtaine d’années et un habitué des RITUs (Rencontres Internationales de Théâtre Universitaire) de Liège. Il y a notamment présenté, dans des mises en scènes brillantes, les Possédés de Dostoïevski, En Pleine Mer de Mrozek, La Cerisaie de Tchekhov,  Rhinoceros d’Ionesco, des extraits de Kyogen Japonais,… Il organise aussi chaque année un festival de Théâtre étudiant qui réunit parmi les meilleures troupes universitaires de l’ancien bloc de l’Est.

Lire la suite