Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

Nom d'un Triboulet !

18 Juin 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

Notre bon Daniel (ZAGHET) a toujours été un gros déconneur gros. Il en a fait un vrai métier (je dois souligner vrai et métier parce que ça peut surprendre plus d'un !) : le voilà connard professionnel, à savoir CLOWN.

C'est peut-être son parcours qui l'a amené à cette position pour le moins peu ordinaire : Italien d'origine (les lazzis, vous connaissez ?), germaniste d'adoption, concurrent sérieux de Robert Jem'yengage dans le commerce du meuble, représentant de commerce import-export … et Turlgien depuis et pour longtemps.  A ses débuts, dans Indians d'Arthur KOPIT (1981-82), il jouait un cow-boy violent violeur de squaw (hein, Brigitte SCIPIONI), Wild Bill Hickock, ami pourtant de Buffalo Bill (vieux : François DUYSINX ;  jeune : Marc DEVRESSE).  On devient Auguste pour moins que ça.

BBB-188.jpg
Bref, ne voilà-t-il pas que notre Ministère charge très officiellement notre Gros de la troupe d'animer pour le Forem des ateliers à destination de la (correction) réinsertion des chômeurs (pardon, des demandeurs d'emploi).

Nous Turlgiens, qui savons par expérience et de Marseille, les vertus de la pratique de la scène dans la formation personnelle dans tous les milieux et tous les azimuts, nous ne pouvons qu'encourager la démarche. Le TURLg a déjà guéri quelques jeunes de l'acné, un clown peut rendre sa confiance à quelqu'un qui finit par douter de lui et de tout.

Et on peut faire confiance à noss' Daniel, aujourd'hui donc CLEMENT TRIBOULET, qui a travaillé et travaille encore avec les plus grands clowns d'aujourd'hui (Django EDWARDS, Carlo COLOMBAÏONI,…) pour aider ses stagiaires et les amener à des succès certains.

Il y a clownerie et conneries, nom d'un Triboulet !

www.clement-triboulet.com
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article