Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

Liège et la culture : on sort les revolvers !

18 Juin 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

En juin 2004, la Ville de Liège, dans le cadre de son "Projet de Ville 2003-2010" organisait à l'ULg, place du XX Août, des "Etats généraux de la culture" (par parenthèse, la Communauté française a organisé les siens en parallèle et en tretemps).

C'est plutôt bon signe, et, comme dirait l'autre, "Inch Allah, Vichnou èt tos lès sints dè Paradis".

Les dates parlent d'elles-mêmes : ça peut prendre un certain temps - comme le fût du canon de Fernand. Normal.

Ce mardi 12 juin 2007, à 17h30, Dominique DONNAY et Robert GERMAY représentèrent le TURLg à une table-ronde (NDLR : elles ne le sont jamais) organisée à l'Hôtel de Ville, à l'invitation de l'Echevin de la Culture, Monsieur Jean-Pierre HUPKENS. Titre de l'affaire : "Une ville culturelle" : réactualiser des thèmes, forcément récurrents, de ce projet d'haleine longue et de large envergure.

A part le TURLg, il n'y avait que du beau monde, représentant qui les théâtres, qui les musiques, qui les musées, qui les centres culturels ; on en passe et des meilleurs. Nous avons pu apprécier une réelle volonté de l'Echevin de faire avancer les choses (Inch' etc.…).

La réunion nous a aussi permis de noter des statistiques intéressantes.

Savez-vous que Liège comptait 186 805 habitants en 2006 (dont 30.2% de demandeurs d'emploi…Aïe).

Que 227 000 véhicules (j'imagine souvent à quatre roues) ont pénétré Liège tous les jours en 2006 ?

Qu'il y a, toutes filières et tous âges confondus, 92 957 étudiants ?

Que si Durbuy - la plus petite ville de Belgique, dit-on – compte quelque 400 000 nuitées d'hôtel par an, Liège en recensait 342 333 en 2005 ?

Justement, tiens, parlons-en. Ce point nous donnayt l'occasion d'intervenir dans le débat. En effet, parmi nos tentaculaires activités, RITU et autres accueils en saison comptent, à coup sûr, dans ce calcul, nom d'une Auberge de jeunesse ! C'est pourquoi, comme nous l'avions déjà fait naguère à plusieurs reprises aux "Etats généraux", nous avons ramené sur le tapis le problème du manque de passerelles entre les différents Services de la Ville (et ceci est valable pour la Communauté française ou la Région) :

pourquoi le "tiroir" Culture ne communique-t-il pas avec le "tiroir" Tourisme et celui de l'Enseignement ? Pourquoi l'étiquette du bocal (amateur, professionnel, culture, tourisme, enseignement,…) est-elle plus importante que le contenu ? 

Nous savons tous que ces budgets sont incompressibles : enveloppes fermées ! Mais des petits ponts entre eux ne pourraient-ils pas aider à un développement de la vie culturelle liégeoise dans son aspect le plus large et au bénéfice de tous : citoyens et acteurs culturels ? L'idée semble avoir été notée (Inch', etc.).

Nous faisons confiance au nouvel Echevin qu'une réputation d'ouverture au dialogue précède et accompagne.

Encore quelques réunions et… Inch' etc.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article