Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

Benevento - un autre regard

10 Décembre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Tournées

Quelques membres du TURLg ayant franchi les Alpes ce lundi 19 novembre dernier à l'invitation de l'Universo Teatro de Benevento - une charmante bourgade de la région de Campania, à quelques dizaines de kilomètres de Napoli, se rendent  compte à l'arrivée, en ouvrant leur malle aux décors, que le Joueur de Flûte n'est pas fiché au bout de celle-ci. Oups ! Le voilà qui nous a joué sa fugue (sur un petit air connu).

Appelés à la rescousse et bien sûr tout à leur dévotion aux instances bicéphales de notre institution, Hans Père et Fils décident d'organiser une expédition salvatrice. Le temps d'attirer par quelques Kinder Bueno (private joke) ce légionnaire tant convoité par nos voisins transalpins, ils l'embarquent sur le train (SNCB), l'installent confortablement dans l'avion (Brussels Airlines - ceux-ci bien sympathiques n'en déplaise à certains), l'embarquent à nouveau sur le train (Leonardo Express), le consignent quelques heures à
la gare (Roma Termini), le nourrissant d'une pizza et l'abreuvant d'une aqua, l'embarquent encore et le bercent sur le train (Roma - Lecce), le débarquent à Benevento, l'embarquent ensuite en voiture (merci Ticla et
Michaela !), puis le débarquent enfin au Centro La Pace en plein milieu de la nuit (il fait un peu frisquet sur les hauteurs à 3h½ du mat.)

Mission accomplie ! Il ne leur reste plus qu'à le coucher délicatement sur un lit de la chambre 211, dans laquelle règne l'âcre et doux effluve des deux mâles qui y sont déjà allongés, dans un sommeil que nous espérons réparateur.

Demain se jouera la pièce devant un public qui ne saura jamais qu'il eut pu ne pas y assister, faute de Joueur de Flûte.

« Benevento, dans la Campania, près de la célèbre cité de Napoli. Le Calore, large et profond, baigne ses murs du côté sud. Le plus beau village du monde ! »

« Quand commence mon histoire. »

Baudouin Litt

affiche.jpg
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
transporté par une inaliénable foi en l'homme (particulièrement naïve, j'en conviens), je reste convaincu qu'il arrive, même aux portes de prison, d'avoir de fugaces sympathies...

bises au frigo
Répondre
D
Le personnel de bord de Brussels Airlines est très sympathique et dévoué, ça mérite d'être dit. Mais je maintiens qu'aux guichets d'enregistrement, ce sont de vraies portes de prison, aussi bien en Italie qu'en Belgique (et vice-versa).
Répondre