Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

Le TURLg pour les Nuls

12 Décembre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #La vie (parallèle) du TURLg

Une étudiante nous demandait
  "... j'aimerais réserver deux places pour votre piece de theatre [...]
Je n'ai jamais participé à ce genre d'activité... donc je ne sais pas trop comment cela fonctionne..."
 
Nous avons saisi la balle au bond pour pondre ce vade-mecum du spectateur débutant :
Mademoiselle,

Je vous rassure tout de suite: je pense que ça va se passer très bien. Tout d'abord, vous
allez faire en sorte de bien repérer l'accès à notre salle (sur le Quai Roosevelt) afin d'éviter de vous perdre dans les méandres du bâtiment central de la Place du XX Août. Vous arriverez un peu à l'avance de manière à acheter votre ticket à la caisse (étudiants ULg=4 euros) et à avoir le temps, si le coeur vous en dit de prendre un rafraîchissement ou une boisson chaude (selon les hasards de la météo) dans notre cafétéria, fort accueillante, il faut le dire, en jetant un oeil intéressé sur la vidéo de l'une ou ou l'autre de nos productions passées. Vous y rencontrerez peut-être des connaissances ou, mieux encore, vous en ferez de nouvelles.
 
Lorsque l'heure d'accéder à la salle sonnera (c'est à dire lorsque les portes s'en ouvriront) vous vous laisserez guider par le flot et gagnerez le siège de votre choix (les places ne sont pas numérotées). Evitez toutefois les places trop latérales, pour des raisons de visibilité que vous constaterez aisément. Si vous êtes un peu frileuse, nous vous recommandons les places du haut de la salle; si par contre la chaleur vous incommode, nous préconisons les premiers rangs. Vous aurez bien évidemment pris soin d'éteindre votre gsm, de manière à ne pas perturber la représentation par des sonneries, voire vibreurs intempestifs.

Pendant le déroulement du spectacle, vous avez carte blanche pour réagir à votre meilleure convenance. Les rires sont toujours les bienvenus, à bon escient, s'entend. A la fin du spectacle, vous pourrez manifester votre plaisir, comme vos voisins, en frappant vos mains l'une sur l'autre de manière répétitive, aussi souvent que les comédiens, qui aiment en fin de représentation constater que les spectateurs ont éprouvé du plaisir à suivre leur jeu, réapparaîtront en scène pour vous saluer. La soirée peut ensuite se poursuivre par un nouveau passage à la cafétéria (toujours aussi conviviale) dans la mesure où vous aurez peut-être envie de prolonger votre plaisir en débattant de la pièce avec vos amis et connaissances, ou en exprimant vos félicitations de vive voix aux comédiens, qui ne tarderont pas à y débouler pour se désaltérer.

Voilà, grosso modo, comment cela fonctionne. Si cette procédure vous agrée, rendez-vous donc vendredi.

Au plaisir de vous rencontrer.


Faites passer ce mode d'emploi à vos parents, amis et connaissances...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
fabuleux
(je voulais mettre grandiose mais c'était déja pris)
Répondre
C
Je dis bravo à l'auteur de ce laius et réponds aussi au commentaire qui a suivi.
Quand j'ai acheté un manuel d''informatique "pour les nuls", et bien oui je me considérais comme "nul" à ce propos, mais avec le sourire et l'autodérision que suscite un titre de ce type ainsi qu'avec la certitude que ce manuel sera bien de mon niveau... à aucun moment, je n'ai trouvé que la maison d'édition en question m'insultait. J'étais (plus) nul en informatique mais pas "nul par essence". Allez, pour préciser, devrait-on dire le turlg pour les nuls en turlg?
Répondre
C
Grandiose.
Répondre
L
Puis-je suggérer que le sous-titre "Le Turlg pour les nuls" de ce mode d'emploi - fort bien fait au demeurant - soit supprimé car il laisse entendre que tous ceux qui ne sont jamais allés au théâtre sont des nuls, assertion forcément suicidaire puisqu'elle contribue à vider les salles de leur public en dissuadant tout candidat novice, peut-être de bonne volonté, plein de curiosité, prêt à oser mais pas forcément décidé à se laisser insulter.
Répondre