Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

CHOLET, "Pile à l'heure", 5ème Festival National de Théâtre Jeunes (14-20 ans), 9 - 11 mai 2008 : le TURLg et Molière y étaient

21 Mai 2008 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Tournées

Jeunes comédiens, jeune public, jeunes qui dirigent : Jcube a débarqué chez les français


Aller présenter notre création "Le Bourgeois Gentilhomme" chez nos voisins les français? Pourquoi pas. Eh bien, nous l'avons fait.
C'est à l'occasion de la 5ème édition du festival pour ados "Pile à l'heure" (Cholet, Bretagne), du 9 au 11 mai derniers, que nous avons participé aux festivités.
Présenter notre création, oui, mais aussi rencontrer, découvrir, apprendre, échanger, donner.

Vendredi 9 mai, 9 heures, départ pour Cholet. Un départ plein d'enthousiasme. Dix heures de route pour un accueil finalement bien mérité... Et quel accueil !
Tout d'abord, le cocktail d'ouverture du festival : beaucoup de gens, des têtes sympathiques, et déjà l'envie d'échanger.
C'est aussitôt que nous avons eu la chance de le faire puisque nous avons vu, le soir-même de notre arrivée, deux pièces de théâtre jouées par des troupes d'autres régions de France. Car en effet, voir une pièce, jouer une pièce, s'est aussi révélée être une belle façon d'échanger : on se donne, on se prend, on s'apprend. On s'apprend les manières de vivre le théâtre selon les régions, on s'apprend des idées - aussi drôles, aussi philosophiques soient-elles - à travers des pièces et surtout, on apprend à s'intéresser à l'autre. (Cfr. va-voir-dans-le-manuel-pour-comment-être-heureux)

Ensuite, il y a eu la rencontre des gens : discuter, rire, être ensemble et s'apprendre pour quelques jours. L'ambiance au festival était très chaleureuse et agréable ; tout le monde avait l'air de se connaître même si ce n'était pas le cas.
Le samedi matin, nous avons eu la chance de participer à des ateliers animés par des metteurs en scène du festival : de l'art d'expression, des contes, de l'improvisation. Du délirant à l'hystérique, en passant par le sérieux - oui, de temps en temps -.
C'est aussi le samedi que, comme nous l'attendions depuis longtemps avec impatience, nous avons présenté notre pièce ; après avoir offert à ce public une nouvelle version plus moderne de ce grand classique de Molière qu'est Le Bourgeois Gentilhomme, nous fûmes contents de voir qu'elle avait plu à nos chers amis les Français : une réussite !
Nous retiendrons bien sûr le plaisir que nous avons pris à jouer lors de ce festival qui nous avait depuis des mois déjà inscrits dans son programme, et la chance de partager cela avec un tout autre public.

Une dernière soirée avant de repartir le dimanche matin ? Oui. Samedi soir, une soirée exceptionnelle à Studio 10 (théâtre), où nous avons dansé, ri, chanté, dansé, dansé, dansé, parlé, parlé, rencontré.
Après tout, le plus important restera cet enrichissement social : des rencontres, des rencontres, des rencontres. Des rencontres qu'on empilerait bien les unes sur les autres pour ensuite les déballer et se souvenir.

Dimanche matin, retour pour Liège : "les Belges s'en vont".
Mais une dernière surprise : en souvenir du festival "Pile à l'heure", un masque sous forme de sculpture nous fut offert par les animateurs de Studio 10.
Merci à eux et... à l'année prochaine, pourquoi pas ?

De cette expérience, nous retiendrons : "Demain est moins à découvrir qu'à inventer."

Merci à tous.


Katia, directrice générale de Jcube



Plus de photos

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article