Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

Tribulations aériennes

18 Juin 2008 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Tournées

Si vous voulez en savoir plus sur nos aventures aéro-mexicaines, lisez donc le courrier que nous envoyons aujourd'hui à la compagnie Air France ! Nous vous tiendrons bien sûr au courant de la suite donnée à notre réclamation.



Madame, Monsieur,


Nous sommes un groupe de sept personnes qui devions, au retour d'une tournée du Théâtre Universitaire Royal de Liège à Oaxaca et Puebla, reprendre le vol AF 435. (Nous avions des billets au nom de : Chevalier Alain, Decker Claude, Donnay Dominique, Germay Alphonse, Heck Chantal, Pagacz Vincent et Pascolini Marco - copie des factures Connections en annexe). Nous sommes arrivés à l'heure prévue à l'aéroport de Mexico City, nous avons enregistré nos bagages normalement. Le vol était affiché comme "à l'heure". En arrivant à la porte d'embarquement, nous avons appris que ce vol était annulé en raison de problèmes techniques.

Nous avons alors dû récupérer nos bagages, repasser par le service d'immigration, et retourner à l'enregistrement, afin que l'on nous propose une solution de rechange. Tout un avion qui retourne d'un seul coup à l'enregistrement, cela veut dire 300 personnes qui font la queue ! Nous avons dû attendre, debout, en trainant nos bagages derrière nous, sans recevoir même un verre d'eau, de 22h30 à 3 heures du matin !

L'hôtesse d'Air France qui s'est occupée de nous (une dame extrêmement aimable et efficace) nous a proposé un vol Air Canada Mexico-Montréal-Paris, le lendemain à 13 h 25. Entretemps, nous avons bénéficié d'une nuit d'hôtel. Vu l'heure tardive (4 heures), nous avions demandé à être logés au plus près, mais lorsque nous sommes arrivés à la réception de l'hôtel qui nous avait été indiqué, on nous a appris qu'il y avait eu erreur... et que nous devions prendre la navette pour le Holiday Inn, à un quart d'heure de route de l'aéroport. Plus personne aux guichets d'Air France à cette heure-là, bien sûr (nous étions les derniers dans la file d'enregistrement), nous n'avons donc pas eu le choix, et nous avons perdu une bonne heure de sommeil supplémentaire...

Le lendemain, 11 heures, à l'enregistrement d'Air Canada, nous apprenons que le vol est surréservé et qu'il n'y a pas de place pour nous !!! Par un coup de chance incroyable (nous étions dimanche, tous les bureaux étaient fermés), nous rencontrons l'hôtesse d'Air France qui nous avait pris en charge la veille, et elle arrange tout (nous apprenons au passage qu'il y a une "gué-guerre" Air France / Air Canada, dont nous avons apparemment fait les frais). Merci à elle, encore une fois.


Malheureusement, nous ne sommes pas au bout de nos surprises : malgré toute la bonne volonté du personnel d'Air France qui avait été mobilisé la veille (en trop petit nombre...), et la fatigue aidant, un des membres de notre groupe, Alain Chevalier, n'avait de réservation que sur le vol Mexico-Montréal, et pas Montréal-Paris. Ce qui voulait dire qu'il devait récupérer son bagage à Montréal, et repasser par l'enregistrement là-bas !...

A Montréal, le bagage n'arrive pas. Notre collègue embarque donc sans sa valise, et reçoit l'instruction de s'adresser aux guichets d'Air Canada à Charles de Gaule. Il récupérera son bagage avec un jour de retard.

Arrivés à Paris (nous voyagions alors depuis pas loin de 48 heures), nous devons encore nous inquiéter de retrouver nos places sur le TGV qui nous ramènerait à Bruxelles. Ce train étant presque complet, nous avons dû voyager en deuxième classe, au lieu de la première prévue (et, soit dit en passant, nous l'avons échappé belle, car les TGV partaient en grève le soir-même à 20 heures...).

Nous sommes donc arrivés chez nous avec un jour de retard, le lundi soir, au lieu du dimanche,  dans un état de fatigue que je vous laisse imaginer, et nous avons de surcroît perdu un jour de travail.

En bref : annulation du vol et 5 heures d'attente pour en obtenir un nouveau, erreur dans la réservation de l'hôtel, erreur dans la réservation du vol du lendemain, retard d'un bagage, TGV Paris Bruxelles en 2e classe, une journée de travail perdue.

Nous estimons avoir droit à une indemnisation, et nous comptons bien que vous pourrez donner suite à notre demande.

Dans cette attente, nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.


Pour le groupe,



Robert Germay                                    Alain Chevalier                                 Dominique Donnay

Président                                              Directeur                                             Directrice



PS : Le TURLg, qui a tourné dans 32 pays à travers le monde, prend l'avion plusieurs fois par an !


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
en voilà un beau scénario pour une prochaine pièce du turlg...
Répondre