Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

Alain et le Chef en observateurs au 11e Theatralny Koufar de Minsk, du 21 au 27 septembre 2014.

9 Octobre 2014, 09:33am

Publié par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège

Il y a un an, suite à la présentation de notre Communication à une académie au 10e Teatralny Koufar de Minsk, nous attaquions notre article du blog en disant que nous « commencions à bien connaître Minsk, son festival Teatralny Koufar ». Notre participation cette année, en tant qu’observateurs invités, toute la semaine pour ma part, et à partir du jeudi pour Robert, le confirme. Nous y avons désormais nos marques et presque nos habitudes. On s’y sent bien chez soi dans ce festival qui continue à être un des festivals phares de notre AITU sur le versant est de notre continent.

Cette 11ème édition programmait du dimanche 21 au samedi 27 septembre une vingtaine de représentations de troupes venues du Belarus bien sûr (pour 9 d’entre elles) mais aussi de Lituanie, de Russie, de Pologne, d’Iran, de Géorgie, de Roumanie et du Brésil. Et comme avec internet, le centre est partout et la circonférence nulle part, je vous renvoie sur le site de Teatralny Koufar pour tous les détails. Vous y trouverez également le palmarès des spectacles primés car le Festival de Minsk reste une compétition et je n’ai pas besoin de vous redire ce que nous pensons des prix et des jurys dans les festivals étudiants…

Rappelons néanmoins le fait que parallèlement aux spectacles et comme toujours, des ateliers sont proposés à tous les participants. Dont un, intitulé cette année « Kufar in motion », se tenait tout au long de la semaine avec présentation du résultat en fin de festival. Pour cette édition 2014, c’est notre ami John Freeman, secondé par Edward Lewis, autre connaissance de longue date, qui en furent chargés. Ils travaillèrent à partir d’un texte écrit par John Freeman lui-même et basé sur Les Troyennes d’Euripide. Notons que John Freeman travaille désormais à la Falmouth University (UK), institution que nous espérons accueillir à la prochaine édition de nos RITUs. 

Sinon, nous pouvons aussi épingler le fait que si cette édition s’est ouverte à des troupes professionnelles, elle proposait par contre presqu’exclusivement des troupes issues des pays de l’Est, pour reprendre une ancienne appellation géographique. A l’exception de la présence de Rodrigo Fischer du Brésil qui y présentait sa performance one man show « Misanthrofreak » que nous n’avions pu inviter au Congrès de cet été.

Enfin, il me plait à redire la qualité – régulièrement exceptionnelle - de l’accueil qui nous y est réservé par l’équipe organisatrice et plus particulièrement par nos collègues et néanmoins amis : Katsia Saladhuka et Vladimir Makarevitch. Merci à eux, merci à tous.

 

 

link : lien vers les photos publiées par l'équipe du festival.

Commenter cet article