Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

Décès du Professeur Armand Nivelle

12 Janvier 2012, 10:58am

Publié par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège

Nous apprenons avec tristesse le décès, survenu ce 2 janvier dernier, du Professeur Armand Nivelle (20.1.1922-2.1.2012).

Monsieur Nivelle, licencié en Philologie germanique à l’ULg en 1943, a poursuivi des études de philosophie de 1943 à 1945. Après un bref passage dans l’enseignement moyen, il deviendra assistant d’Adolf-Léon Corin de 1947 à 1955. Docteur en Philosophie et Lettres en 1949 et Agrégé de l’enseignement supérieur en 1955, il succédera en 1956 à son maître Corin à la chaire de littérature allemande de l’ULg, d’abord comme chargé de cours, puis comme Professeur ordinaire en 1960. En 1959, il prenait aussi en charge le cours de littérature comparée de notre Alma Mater. S’il devint Professeur extraordinaire de 1970 à 1987 (date de son éméritat), c’est parce que, outre ses différentes charges à Liège, ses activités s’étendirent rapidement à Pittsburgh, Cologne, Nice, Paris-Sorbonne et Saarbrücken… Respect !

Ceux qui ont bénéficié de son enseignement en littérature allemande et/ou en littérature comparée s’accordent à lui reconnaître d’exceptionnelles qualités de pédagogue. Ceux qui l’ont fréquenté de plus près comme membres du personnel scientifique et/ou doctorants ont plus encore apprécié le savant, auteur de tant de publications et de livres devenus ouvrages de référence, mais aussi l’homme, avec toute sa patience, sa gentillesse et sa compréhension.

Je ne peux terminer cet hommage sans rappeler que, en 1962, des étudiants – dont j’étais – de première licence germanique l’ont approché pour mettre en scène « Woyzeck », de Büchner, l’amenant ainsi à prolonger la belle tradition de théâtre en langue originale, chère à la Germanique depuis sa création. Ce fut le point de départ du Théâtre des Germanistes (TLG) qui devint rapidement l’institution que l’on sait, et qui, bientôt, allait même favoriser le développement du Théâtre universitaire liégeois (TULg) proprement dit.

Le TURLg présente à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances.

Robert Germay

Commenter cet article