Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

annonces

CASTING - FIGURANTS

29 Mai 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

L'atelier de production ciné ados de Jupille recherche figurants (garçons et filles) de 14 à 18 ans pour le tournage d'un moyen-métrage pour le cinéma.

Date du tournage : le jeudi 25 juin 2009 à Spa au Lido (après-midi et soirée).

Nous tournerons des scènes autour d'une Battle Dance Hip Hop. Tenue adéquate (soirée en discothèque). Il n'est pas nécessaire de savoir danser le Hip Hop mais si vous aimez bouger sur de la musique...

Inscrivez vous sur: alencasting@gmail.com (+ coordonnées: nom, prénom, téléphone et e-mail)


Denis Willems

Lire la suite

Stage «Le Clown» animé par Christophe Herrada

19 Mai 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

 

 

Stage « Le Clown »

Animé par Christophe Herrada

Lieu : Athénée WAHA

Boulevard d'Avroy, 96

4000 Liège

 

Du lundi 6 au dimanche 12 juillet 2009
Horaires :
- de 10h à 17h (1h de pause le midi)
- 7 jours (6h par jour) Total : 42h


Prix : 210 €
Acompte de 85 € à verser avant le 20 juin 2009
Frais de dossier de 30 € non remboursable

Inscription via le site internet: www.ancrezenscene.be



Qu'est-ce que l'état du clown ? Qu'est-ce qui le différencie d'un autre état ? Qu'y a-t-il à faire ou ne pas faire ? Ou bien faut-il simplement « être » dans une disponibilité et une écoute de ce qui va nous échapper, nous surprendre et surprendre le public ? Ne rien fabriquer !

Objectif :

Ce stage aura pour but de mettre le doigt sur comment solliciter le corps du comédien à trouver, ou à s'approcher de l'état du clown. Le travail se concentrera sur cette recherche. Car c'est seulement -pour moi- quand l'état est là que peut naître la création d'un personnage. Nous irons ensemble à la chasse aux grimaces et à la vulgarité, afin de guetter les moments de grâce et de goûter à l'éphémère.

Méthodologie :

Le stage sera articulé en deux phases : le corps et le clown. Une mise à disposition (échauffement) sera proposée en début de séance pour stimuler l'ouverture et la disponibilité du corps. Ensuite pour rechercher l'état du clown, des exercices simples et précis seront explorés progressivement au cours des séances de façon individuelle, puis collective.

NB : à prévoir :

- tenue souple, neutre et foncée, ballerine ou chaussure chinoise (pieds nus)
- tapis ou couverture pour travailler au sol. - 1 nez bien rouge, bien rond, et avec élastique
- 1 objet ou jouet + 1 instrument de musique + 1 chapeau

Public :

Adultes. Un pré requis scénique (même minimum et toutes disciplines confondues) est exigé, ainsi qu'une grande envie de découvrir et/ou de se perfectionner. Minimum de 8 participants et de 16 maximum.

Formateur :

Il sera animé par Christophe Herrada, comédien (Conservatoire de Luxembourg) et chanteur (Conservatoire Royal de Musique de Mons, Institut « Salva Voce » en Bourgogne et avec Jorge Chaminé à Paris). Depuis plus de 10 ans, il dispense régulièrement des stages de pratique théâtrale (clown, commedia, dynamique du chour, travail du texte, ...) en Belgique : Namur, Grivegnée, Louvain-la-Neuve, Grez-Doiceau, La Louvière, La Marlagne, Bruxelles, Loverval, etc.

Concernant l'art clownesque, la rencontre de Christophe avec Guy Ramet a été à ce point déterminante qu'après avoir suivis 2 stages d'un mois, ce dernier l'a invité à prolonger la recherche auprès de lui en tant qu'assistant, et ce durant une période de 7 ans (clown, masque neutre, analyse du mouvement, gestes fondateurs, travail du chour, masques ethnographiques, ...). Christophe a aussi suivi des stages de Commedia dell'arte avec Antonio Fava et Carlo Boso, sur le jeu de l'acteur avec Yoshi Oïda, le masque Balinais avec Serge Poncelet, et le masque neutre et dramatique avec Patrick Pezin. Avec Sylvie Storme, il suit ses ateliers basés sur la Méthode Feldenkraïs.

Informations et inscriptions :

www.ancrezenscene.be
Julien Legros, Tel : 0494 06 36 92

E-mail : julien.legros@ancrezenscene.be

Renseignements sur le contenu du stage :

Christophe Herrada, Tel : 010 41 02 24 ou 0473 20 33 86

E-mail : christophe.herrada@skynet.be

 

Lire la suite

Triste nouvelle

15 Mai 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

L'équipe du TURLg a la profonde tristesse de vous annoncer le décès de Jacqueline Defoin, l'épouse du Chef, et la mère de Muriel Germay, survenu ce vendredi 15 mai à Liège.

La défunte repose au centre funéraire de la ville de Liège, rue des Coquelicots, 1 à 4020 Bressoux, où la famille sera présente les dimanche 17 et lundi 18 mai de 17 heures à 19 heures.

Les funérailles, suivies de l'incinération et de la dispersion des cendres au cimetière de Robermont, auront lieu le mardi 19 mai à 10h15 au centre funéraire de Robermont.

Nous transmettons à Robert et à sa famille nos plus sincères condoléances.

Alain et Dominique
Lire la suite

Le retour du fils du Barbecue TURLg

12 Mai 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

A vos fourchettes ! A vos plats ! Le barbecue aura lieu cette année le


DIMANCHE 28 JUIN 2009, à partir de 18 heures.


Nous optons cette année pour la formule "auberge espagnole": chacun apporte sa viande, et un plat au choix (salade, dessert, fromage, ...). Le TURLg vous offre l'apéro, les boissons suivantes sont au prix "bar" habituel.

 

Bienvenue à tous !

 

 

Lire la suite

Décès de Claude Schumacher

10 Mars 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

Nous avons l'immense tristesse de vous annoncer le décès de Claude Schumacher, survenu le 28 février dernier dans la plus grande discrétion. Claude était Professeur émérite de l'Université de Glasgow et ancien rédacteur en chef de la revue "Theatre Research International".

C'est un collègue - enseignant, chercheur et praticien de théâtre - mais surtout - un ami que nous perdons. Claude s'était en effet très tôt joint à nous pour penser, fonder et développer l'AITU (Association Internationale de Théâtre à l'Université). Il en a assuré la direction des premières publications en ne ménageant ni son temps ni son esprit critique, toujours original et aiguisé, loin du ronron académique de circonstances.

Il restera à coup sûr un modèle pour nous tous, qui éclairera sans cesse nos projets, qu'ils soient de création ou de recherche.

Toute notre sympathie à sa femme Noëlle et à sa famille.
Lire la suite

Décès du Prof. Robert Leroy

5 Mars 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

Nous apprenons avec tristesse le décès, survenu ce 4 mars 2009, de Monsieur le Professeur Robert Leroy (1939).

Robert Leroy, d'abord assistant du Professeur Armand Nivelle en littérature allemande (1962), avait succédé tout naturellement à celui-ci, et, devenu Professeur ordinaire, il a fini sa carrière comme Doyen de la Faculté de Philosophie et Lettres.

Je pense qu'aucun de ses étudiants/tes n'a oublié sa compétence rigoureuse et sans failles, ni sa manière inimitable de la transmettre.

On sait moins qu'il a été membre actif - mais en coulisses - du Theater der Lütticher Germanisten (TLG) à ses débuts: il n'hésitait pas à manier les commandes d'éclairage, ou la foreuse et le tournevis pour la réalisation de certains décors.

L'ULg et la Germanique en particulier, perdent un bel esprit savant. Moi, je perds un de mes rares amis intimes.

Nous présentons à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

Les funérailles se dérouleront le lundi 9 mars 2009 au Funérarium de Robermont, à 13h30.


Robert Germay

Lire la suite

Appel à chanteurs motivés

4 Mars 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

Le lundi 2 mars avait lieu à Angleur une réunion d'information sur un évènement dont la première aura lieu le 6 juin au Manège. Il s'agit d'un spectacle chanté, appelé The Shouting Fence, qui nécessite la participation de 300 choristes.

"A l’origine, The Shouting Fence (La Palissade des Cris) est un manifeste musical contre le mur palestinien. De plus, il se réfère à tous les obstacles créés dans notre société au nom du nationalisme et autres extrémismes", nous explique le site web du projet. Il rassemblera donc 300 choristes amateurs, venus de toutes les régions du pays. Une belle occasion, pour nous belges, de parler aussi par-delà les barrières.

Lors de la réunion de lundi dernier, nous avons eu l'occasion de répéter déjà les morceaux que le choeur devra chanter. Ce n'est pas long, et c'est accessible à tous. Et par conséquent, la participation au spectacle ne nécessitera pas de nombreuses répétitions.

Ce serait une bonne occasion pour les membres du TURLg de participer à un projet national, qui regroupera aussi, dans la région liégeoise, outre vos serviteurs de la Draft, des membres de différents groupes vocaux : "C'est des canailles", "Basta", "Les Calasseroles", etc...

Les répétitions prévues :

lundi 16 mars, lundi 23 mars, à Angleur (Château de Peralta), à 20 h

samedi 28 mars à Bruxelles, de 14h30 à 18h30.

Représentations :

Liège, Manège le 6 juin 2009 (répétitions les 4 et 5 juin, générale le 6 juin).
Bruxelles, Kaaitheater les 8 et 9 Octobre 2009 (répétition le 7 octobre).
Gand, De Centrale le 17 Octobre 2009 (répétitions à définir).

Les frais de transport et le catering seront pris en charge par l'organisation.

Tous les détails sur le site.

Lire la suite

Les "Pyramides" vacillent: décès de Madame Irène Jeanty de Bucourt

4 Mars 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

Nous apprenons avec tristesse le décès de Madame Irène Jeanty de Bucourt, la fondatrice du Concours biennal de Poésie "Pyramides".

Cette manifestation peut passer pour le but de son existence, tant elle a consacré d'énergie à la mettre sur pied et à la promouvoir, notamment en obtenant le Haut Patronage de S.M. La Reine, mais aussi la collaboration de la Maison de la Poésie d'Amay, les aides de différentes provinces et de la Ville de Liège, et, plus récemment, l'implication de l'ULg dans la vie de son "bébé" (en particulier en la personne de Mme Danielle Bajomée et M. Frédéric Saenen).

Le TURLg était déjà impliqué dans l'aventure depuis qu'en 2000, Mme Jeanty (Ma'me Irène pour les plaisantins que nous sommes), nous avait demandé de participer, en novembre aux Chiroux, à la remise des prix du Concours, en présentant un hommage à Véra Feyder.

Depuis lors, ladite cérémonie de remise des prix - très convoités - s'était déroulée en la salle du TURLg, avec des hommages rendus, successivement, à André Romus (2002), Lucie Spède (2004), Georges Thinès (2006) et Jean-Pierre Verheggen (2008).

L'avenir dira ce qu'il adviendra de ces "Pyramides", privées de leur moteur... (Remarque: Ma'me Irène n'était déjà pas présente à la séance de 2008...?)

Nous présentons à sa famille et à ses proches nos sincères condoléances.

Robert Germay
Lire la suite

Fin d'une SAGA!

4 Mars 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

Comme indiqué sur notre page d’accueil du site, les représentations de « Saga », prévues pour fin mars 2009 sont annulées pour refus de droits d’auteur.

Voici, telle quelle, la réaction, à chaud, de David Homburg, chef du projet. Elle est très épidermique : je comprends, et je partage la grande déception de toute l’équipe.




Pour la bonne compréhension de l’affaire, je me permets de faire suivre le texte de David par un autre de ma plume, qui revient sur les tenants et aboutissants de cette affaire lamentable.



Un bon auteur est un auteur mort

Depuis septembre 2007, une équipe du TURLg travaillait à la création d'un spectacle basé sur le roman Saga de Tonino Benacquista. La demande des droits avait été faite dès le début du projet, mais ce n'est qu'il y a deux semaines que la réponse est arrivée, sans appel et prononcée, paraît-il, par l'auteur lui-même. cette réponse
était négative.

Passons ma frustration de metteur en scène devant le refus de voir jouer la pièce sur laquelle nous travaillons depuis un an et demi, et les difficultés dans lesquelles me met ma propre imprévoyance. Finalement, je n'avais qu'à attendre les droits avant de me mettre à travailler. Je trouve simplement dommage qu'un auteur qui il y a dix ans écrivait avec Saga un éloge des créatifs dans leur combat quotidien pour être reconnus dans la routine du specatcle et des gros sous soit aujourd'hui complètement assimilé par ce système. Il l'est si bien que les rouages administratifs mis en place pour protéger ses intérêts financiers et artistiques ont fini par broyer le travail d'une vingtaine d'amateurs de théâtre passionnés de ses ouvres. Il l'est si complètement que lorsqu'ils ont voulu s'expliquer, montrer à quel point leur projet ne pouvait constituer une menace pour l'auteur, ils ont été plongés dans un dédale bureaucratique digne de Kafka (décédé en 1924), dans lequel il leur a été impossible de joindre Monsieur Benacquista.

En nous refusant le droit de jouer notre pièce, notre auteur a foulé aux pieds les idées mêmes qui nous avaient donné goût à son livre. Les principes qui nous ont poussés dans l'aventure Saga, auxquels nous croyions et qui donnaient un sens a ce spectacle sonnent creux maintenant qu'une action, peut-être involontaire, de leur
auteur les a vidés de sens. En ruinant ainsi nos efforts, Monsieur Benacquista a perdu dix-huit lecteurs passionnés et les a laissés frustrés, déçus, dégoûtés devant son attitude. Il est simplement regrettable qu'il n'ait jamais eu l'occasion de prendre conscience de ce que notre projet était réellement. et surtout de ce qu'il n'était pas : une concurrence ou une menace.

Je citerai enfin Jean de La Fontaine (mort en 1695), qui depuis l'au-delà ne m'en empêchera pas, lui, pour jurer, mais un peu tard, qu'on ne m'y prendra plus !
Décidément, un bon auteur est un auteur mort !
 

David Homburg


Pour « rebondir » sur Jean de la Fontaine, j’intitulerai mon commentaire :


Benmalacquista ne profite pas

Les droits d’auteur, les droits à la propriété intellectuelle sont respectables, tout aussi sacrés que la recette toujours secrète – paraît-il – du Coca Cola.
Il n’y a pas de raison, en effet, que l’œuvre littéraire d’un auteur X (par exemple Trebor Yamreg, pour en prendre un méconnu) ne soit pas aussi bien protégée que le brevet du dérailleur, de l’essoreuse à salade, du bigoudi chauffant, de l’extracteur de noyaux de fraise, de Microsoft, etc.
Le TURLg paie donc très scrupuleusement les droits d’auteur dûs pour ses spectacles, sans tricher.

1. La demande

Le 23 janvier 2009, nous recevions un courriel de la Société des Auteurs (SACD) de Bruxelles disant exactement ceci :

« Cher Monsieur Germay,
Je (= la SACD) viens de recevoir (enfin ! J’avais fait ma première demande le 26 septembre !) la réponse de Monsieur Benacquista. Elle est malheureusement négative… Monsieur Benacquista vient de terminer une adaptation théâtrale de son roman et n’autorise en aucun cas qu’un autre projet théâtral existe, fut-il amateur.
Il me dit de rester vigilant à toute tentative d’adaptation non-autorisée.
Son agent ne me répondait pas, j’ai donc envoyé la demande à Monsieur Benacquista lui-même, sinon je n’aurais jamais eu de réponse.
Croyez que je suis désolée de devoir vous refuser notre autorisation à 2 mois des représentations ».

Désolée sans doute, mais bien moins que nous. D’autant que notre demande à nous avait été adressée déjà bien avant septembre, via la FNCD, à la SACD… !
La poste n’étant plus ce qu’elle était…

2. La contrition

David parle ci-dessus de sa « propre imprévoyance ». Ah, la culpabilisation judéo-chrétienne ! Personnellement, le Chef lui pardonne, sachant que, le 17 novembre 2006 déjà, il créait avec succès et, surtout, avec la bénédiction officielle de l’auteur, une adaptation scénique d’un autre roman, « La Commedia des ratés » du même Benacquista, travail pour lequel, d’ailleurs, ce dernier a encaissé des royalties une dizaine de fois.

Mais voilà, l’adaptation de « Saga » - truffé de dialogues – devait paraître plus aisée à l’auteur, qui se sentit pousser des ailes de dramaturge…

Il va de soi que si l’adaptation théâtrale avait déjà existé, le TURLg l’aurait certainement exploitée, plutôt que de se taper lui-même le travail !

Voici qui, à mon sens, apporte de l’eau au moulin de David stigmatisant le côté mercantile de l’interdiction : notre auteur a dû voir plus de profit possible dans une future carrière théâtrale professionnelle de son « rejeton ».

Et ceci est de toute manière très paradoxal : en refusant nos quelques représentations amateur dans le cadre, tout de même restreint, du TURLg, il se privait du même coup de quelques Euros de droits d’auteur… !

Le TURLg, de son côté, ne voulait pas faire d’argent, ni sur le texte, ni sur la – par définition – courte carrière du produit fini.

3. La – bonne – résolution

Nous allons bien entendu rayer à jamais de nos tablettes jusqu’au nom de l’auteur, moins déçus que nous sommes par un refus finalement très anecdotique – « ça peut arriver »… – de nos représentations, que par une décision dont le sens contredit manifestement les propos mêmes du bonhomme.

Mettrons-nous bientôt à notre programme un spectacle qui s’intitulerait « De l’art de la contradiction, ou Faites ce que je dis et pas ce que je fais » ?


Robert Germay

Lire la suite

Décès du Prof. Albert MAQUET

3 Février 2009 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Annonces

Nous apprenons avec tristesse le décès, survenu ce 29 janvier 2009 à l'âge de 86 ans, de Monsieur Albert Maquet, Professeur ordinaire honoraire de l'ULg.

Eminent Philologue Romaniste, Albert Maquet a enseigné la langue et la littérature italiennes à l'Université de Liège, mais aussi la dialectologie wallonne. Il est d'ailleurs considéré comme un des écrivains majeurs de la littérature wallonne (poésie et théâtre) du XXème siècle.

C'est à ce titre que le TURLg a eu l'occasion, l'honneur et le plaisir, de croiser sa route et ainsi d'enrichir son répertoire.

En effet, en 1991, pour le Gala de la Province de Liège, je mettais en scène au Théâtre Royal du Trianon, "Li Harloucrale", une superbe et subtile adaptation  en wallon de "La Mandragore" de Machiavel, due à la plume d'Albert Maquet. Jouaient dans ce beau spectacle des "pointures" comme Jeanine Robiane, Marie-Rose Roland, venues en appoint des artistes chevronnés du Trianon tels les Lacroix, Castro, Warnier etc... A la régie, Philippe Héroufosse représentait le TURLg, avec votre serviteur à la mise en scène.




Le 5 mai 1993, c'est en coproduction avec le Théâtre Royal de l'Etuve, qu'avait lieu la première d'une autre pièce wallonne de Maquet, "Sadi Hozètes", où j'avais le plaisir de mettre en scène François Duysinx. La pièce, remarquable par son écriture, mais aussi par son interprétation magistrale fut jouée encore jusqu'en 2000; elle donna lieu à une captation et une diffusion télévisées par la RTBF - Liège.

Et le 12 septembre 1998, "Li Harloucrale" ressuscitait, en quelque sorte, à Anagni, en Italie, au "Festival International de Théâtre du Moyen-Age et de la Renaissance". En effet, le texte wallon d'Albert Maquet nous a beaucoup servi pour notre adaptation Turlgienne de la "Mandragore" de Machiavel. Celle-ci fut ensuite reprise à Liège, au siège du TURLg, les deux saisons suivantes.

A titre personnel, je peux dire que l'amoureux du wallon que je suis a appris beaucoup de ce contact privilégié avec ce remarquable connaisseur de la langue de nos aïeux qu'était le Prof. Albert Maquet. Et j'ai la faiblesse de croire qu'il appréciait de son côté sa collaboration avec le TURLg.

En mon nom et au nom du TURLg, je présente à sa famille et à ses proches nos sincères condoléances.

Robert Germay

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>