Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

ca turbine au turlg

Le TURLg ouvre une "Parenthèse"

29 Octobre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

"La Parenthèse", (boutique  bien connue de la rue des Carmes à Liège) a organisé le samedi 27 octobre, de 10 à 18 heures, un "Défi lecture ininterrompue" au profit de l'asbl La Bobine (une association dont la mission est de favoriser l'émancipation et l'intégration des femmes immigrées et de les soutenir dans l'éducation de leurs enfants).

Le TURLg  a tenu à relever le défi en présentant une lecture (à 4 voix et une flûte : Dominique, Françoise, Marco, Benoît.... et sa flûte) du Joueur de flûte de Robert Browning.

Le hasard a voulu que leur présentation dès 14h15, suive précisément celle d'un lecteur, ancien du TURLg, Christian Crahay, avec des extraits de Moby Dick d'Herman Melville.

Et pour terminer l'intervention du TURLg, le  Chef RG a lu une histoire de Nicolas Ancion (lui aussi, un ancien) : Tête de Turc, extraite de son excellent recueil Les ours n'ont pas de problème de parking (Le Grand Miroir, 2001).

Une belle parenthèse à la Parenthèse, décidément.

IMGP2053.JPG

IMGP2055.JPG



defi16.jpg

defi18.jpg

defi21.jpg
Lire la suite

La DRAFT à Unifestival

22 Octobre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

On le sait depuis deux jours... La Draft se produit à Unifestival (en remplacement des Contes de Hakim) ! 5 courageuses drafteuses et un courageux drafteur tentent l'aventure et se jettent dans la foule d'étudiants, d'attractions et de bruits des autres scènes. Une expérience "rue" pas facile où il faut "se battre" pour le public. Mais notre petit comité draftique a bien assumé! Si les étudiants savaient encore danser la valse comme avant, ils l'auraient même dansée en couple!  Chapeau aux 5 chanteurs/euses draftiques et à notre fidèle accordéoniste.

On se réjouit déjà de participer à Unifestival 2008. Cette-fois là, on y jouera certainement plus qu'un seul quart d'heure...
Chantal Heck
Lire la suite

Le TURLg fête les 80 ans du FNRS

9 Octobre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

Si le 28 septembre, on honorait les chercheurs de l'ULg à l'Aquarium/Maison de la Science, le 1er octobre voyait la célébration d'un discours fameux qu'un certain Albert Ier a prononcé, en 1927, même date, même lieu (le CMI à Seraing) : c'est cette allocution qui allait amener, par son royal souffle, la création du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS), sans lequel tant de progrès n'auraient pu être accomplis dans tous les domaines de la science, en Belgique et ailleurs.

Un important parterre de personnalités, académiques, ministérielles, même princière (le Roi, souffrant, était représenté par le Prince Philippe),  de l'industrie, des sciences et des arts, remplissaient la Halle où ledit discours avait résonné il y a 80 ans.

Si la Chorale universitaire marquait la cérémonie solennellement, à son habitude, le TURLg, à son habitude aussi, la ponctuait par des interventions cocasses qui ont souvent bien détendu l'atmosphère.

Quelques discours de qualité, un beau film (voir photos extraites ci-dessous)- dans lequel on retrouve au casting d'autres TURLgiens - et quelques verres plus tard, la Grand'Messe était dite.

balt1.jpg
(un journaliste d'époque)

balt2.jpg

balt3.jpg

Bravo aux organisateurs qui ont concocté là un mélange réussi de fastes et de convivialité. Un exploit.

Voyez aussi à ce sujet le blog du Recteur.


philandrey.jpg
(c) RTL Infos
Lire la suite

La nuit, tous les chercheurs ne sont pas gris !

8 Octobre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

Pour s'en convaincre, il suffisait de visiter l'Aquarium Dubuisson, Maison de la Science, le 28 septembre dernier.

l'ULg y mettait en lumière ses chercheurs - dont beaucoup trouvent, figurez-vous. Une équipe dynamique de jobistes, chercheurs, profs - dont nos chères autorités  académiques - Recteur, Vice-Recteur, Administrateur et quelques Doyens en tête - emmenée par Brigitte Ernst  hantait les nombreux couloirs et salles du vénérable bâtiment du quai Van Beneden.

Si le grand moment de nourrissage des poissons a attiré toujours le même grand nombre de personnes, petits et grands, il faut dire, de mémoire d'"habitué", que les autres animations, à première vue plus rébarbatives, (expériences, explications,... en tout genre) ont aussi dragué une foule de curieux. un vrai souk où on trouvait un peu de tout à se mettre sous les yeux, la dent, ... et la langue (merci les barmen).

La DRAFT (DRAmatique Fanfare du Turlg) a animé joyeusement la soirée en passant régulièrement d'un étage à l'autre : des ossements du musée (ah ! le sourire de la baleine... !) aux majestueux escaliers du quai.

Ambiance bon enfant, soirée très réussie, aux dires des organisateurs et des nombreux participants.

0003.jpg

0012.jpg

0041.jpg

chercheurs07.jpg

Plus de photos : http://picasaweb.google.fr/turlgphotos/NuitChercheurs07
Lire la suite

L'heure de la rentrée

26 Septembre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

 

Projets théâtraux ouverts à tous !
Pour plus d'informations, contactez :
- David Homburg, 0497/464610, burrhus@hotmail.com
- Pierre Wathelet, 0472/646534, fa103496@skynet.be

Ce mardi 25 septembre avait lieu la traditionnelle rentrée du TURLg.

Il est loin le temps (10 ans !) où les nouveaux étaient attendus sous l'horloge du bâtiment central, pour être dirigés ensuite vers d'improbables locaux.

Désormais, c'est à la salle du quai Roosevelt, récemment signalisée bellement par une enseigne de dimension respectable (" avoir ou pas pignon sur rue… ") que se rencontrent les anciens et les nouveaux.

Hier donc, une centaine de théâtreux actifs ou désireux de le devenir se pressaient au théâtre.

A 20h00 pile (c'était un défi), la séance a débuté de but en blanc par des exercices "en jambes" qui donnaient un bref aperçu de nos méthodes de travail. Ensuite, le président Robert Germay brossait un bref panorama du Théâtre universitaire à travers le monde (le TURLg n'est pas pour rien le siège officiel de l'aisbl Association Internationale du Théâtre à l'Université - AITU), et Dominique Donnay et Alain Chevalier, nouvellement engagés par l'ULg pour assurer la direction du TURLg, exposaient la structure et la philosophie de notre asbl : le fameux "Esprit TURLg".

Puis la parole était donnée aux différents chefs de projets.

Deux projets distincts peuvent accueillir tous les nouveaux : celui de David Homburg (Saga) le lundi soir et celui de Pierre Wathelet (Boulevard du Boulevard du Boulevard) le mardi soir. Ces deux groupes sont donc totalement ouverts, sans limitation de nombre, ni prérequis.

Patrick Antoine annonçait qu'il restait 4 ou 5 "postes" à pourvoir pour sa Jeune première. Les autres responsables, Christelle Burton (Calling you), Romain Parizel (L'Arrache-cœur), Rachid Bellitir (Les Contes de Hakim), Robert Germay (Fin de siècle sur l'île), Marco Pascolini (Oz(e) ), Olivier Moreau (Vague à l'âme – Karl Valentin), Chantal Heck (Projekt-Eden-Projet) ont présenté leurs projets respectifs – à titre d'information… et de promotion.

La DRAFT (DRAmatique Fanfare du TURLg) marquait une pause dans la bonne humeur et invitait alors l'assemblée à rejoindre la Cafète du TURLg pour permettre à chacun de pêcher plus de renseignements pour affiner son choix.

Ambiance très détendue (malgré un frigo récalcitrant et… à l'agonie. Avis aux généreux donateurs éventuels !) et prise de contact fructueuse.

La séance fut clôturée à 23h00, comme c'est l'usage (et, comme c'est aussi l'usage, après deux déclenchements intempestifs de l'alarme du bâtiment : les non-initiés ne savent pas que la partie "Historiens" du quai Roosevelt est indépendante du théâtre et donc protégée par un code différent. Heureusement, les gardiens de service sont compréhensifs et coopérants : merci à eux).

Petit commentaire du Chef

On sait, depuis que le TULg existe, que le public de la première séance n'est que provisoire : la semaine prochaine, beaucoup auront déjà compris qu'ils se sont fourvoyés… et ils ne reviendront pas. C'est normal  : tous ne s'attendent pas à de telles exigences ou, à d'autres égards, à tant de "flou artistique". Pour comprendre le TURLg, il faut le vivre. Et cela demande un effort : faire le premier pas… qui n'est pas facile pour tout le monde.

Mais on sait qu'un nombre quasi égal de candidats ayant raté la rentrée (distraction, obligations,…) se présenteront encore pendant deux ou trois semaines. On peut en tout cas dire que la saison prochaine comptera, comme d'habitude, un nombre important de désormais TURLgien(ne)s : la quantité est garantie. Aux chefs de projet, donc, d'assurer la qualité !

rentree3.jpg

IMGP1922.jpg
Lire la suite

Table Ronde « Une Ville Culturelle »

3 Septembre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

Le 18 juin dernier, nous avons posté sur ce blog notre compte-rendu personnel  de la table ronde organisée par la Ville de Liège (cf Liège et la culture : on sort les révolvers !). Tout arrive : voici le compte-rendu officiel de nos autorités ! Bonne lecture.


Procès Verbal de la Table Ronde « Une Ville Culturelle » du 12 juin 2007

Présents :

Monsieur HUPKENS Jean-Pierre, Echevin de la Culture

Madame LAMBRIX Yolande, Cabinet de la Culture

Monsieur PETERKENNE Jean-Christophe, Inspecteur général

Madame DARDING Nicole, Directrice du Département Culture Tourisme Musées

Monsieur ALBEA Rodrigo, Théâtre de la Place

Monsieur ALEN Patrick, Foyer Culturel de Chênée

Madame ANORMINO Vanessa, Archéoforum, Adjointe à la Direction

Monsieur BAREL Lucien, Centre Culturel les Chiroux

Monsieur BROUWERS José, Théâtre Arlequin, Directeur

Monsieur BUDO Albert, Le Moderne

Madame DELECLOZ Christine, asbl SEAC/A la courte échelle

Madame DONNAY Dominique, Théâtre universitaire

Monsieur FAUCONNIER Denis, Théâtre à Denis et Musée de la Marionnette

Monsieur GERMAY Robert, Théâtre universitaire

Monsieur LOYEN Christophe, Centre Culturel de Chênée

Madame MACORS Marie-Jo, Commission Femmes et Villes

Monsieur MARTIN Alphonse, asbl SEAC/A la courte échelle

Monsieur MATHIEU Dominique, Les Brasseurs

Madame MATHONET Isabelle, Agence régionale de développement culturel du Pays de Liège

Madame MONJOIE Séverine, Archéoforum, Directrice

Monsieur PETERKEN Jean-Marie, Maison du Jazz

Monsieur RANGONI Serge, Théâtre de la Place

Monsieur ROUSSEAU Jean-Pierre, Orchestre Philharmonique de Liège

Monsieur SAUVAGE Vincent, Théâtre de marionnettes du Haut Pré

Monsieur SCHROEDER Jean-Pol, Maison du Jazz

Monsieur THIRY François, Conservatoire Royal de Liège

Après une présentation de la réactualisation du Projet de Ville et de l’évaluation de sa mise en œuvre depuis juin 2003 (positive) et de la méthodologie de réactualisation, un débat s’est engagé à partir de la note distribuée.

Cette note est, dans l’ensemble, bien accueillie.

Cependant, le débat à permis d’identifier la nécessité d’intégrer de nouvelles actions ou d’insister sur certains thèmes abordés.

Ces nouvelles actions ou ces thèmes abordés sont :

-          faire jouer à la ville un rôle de relais vers la Communauté Française à jouer par la Ville et un rôle d’appui aux dossiers européens ;

-          structurer les liens, les synergies, les rapprochements entre la culture, l’enseignement, le tourisme et les relations internationales (jumelages). A ce sujet, le Théâtre de la place a proposé ses services pour envoyer aux enseignants un document reprenant l’offre culturelle liégeoise et pour réaliser un répertoire des lieux de culture (démarche en cours au niveau de la Ville de Liège)  ;

-          engager la Ville dans le soutien, sur le plan logistique et en terme de personnel, les plateformes culturelles thématiques existantes ou à créer ;

-          organiser une fête populaire de la culture à Liège une fois par an pour présenter au public l’ensemble de l’offre culturelle liégeoise ;

-          organiser les assises de la culture une fois par an pour permettre aux acteurs culturels de mieux se connaître et de concevoir des projets communs permettant de croiser les publics (nocturnes, itinéraires,…) ;

-          réaliser des produits touristiques structurés où Les acteurs culturels jouent un rôle important ;

-          susciter le « réflexe culturel » au sein de la population, notamment en augmentant la présence de l’art dans la rue ;

-          créer un outil de promotion unique (un agenda accompagné d’une refonte du site internet de la Ville) ;

-          aller plus loin que la promotion de la mise en réseau des musées liégeois ;

-          développer une offre culturelle à destination des familles ;

-          impliquer la Ville et les acteurs culturels dans le projet Mediacité ;

-          développer les activités de proximité, notamment en ce qui concerne les femmes ;

-          élargir les bénéficiaires de l’ « Article 27 ».

 

                                                                           Jean-Christophe PETERKENNE
Lire la suite

Journée de réflexion Culture-Tourisme-Economie

6 Juillet 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

Le 12 juin dernier, l'Echevinat de la Culture de la Ville de Liège organisait une table ronde sur la Culture à Liège, qui a réuni une bonne vingtaine d'acteurs culturels (voir notre blog, "Ca turbine", du 18/06/2007). Est-ce la proximité des vacances qui a joué, toujours est-il que la Province de Liège, elle, a organisé le 28 juin, au Château de Colonster, une "Journée de réflexion Culture-Tourisme-Economie" avec pour thème central : " la Culture et le Tourisme en Province de Liège sont-ils des clés du redéploiement ? ". On voit bien que l'ampleur du sujet exigeait un temps de discussion plus long, et qu'il devait attirer bien plus de monde, tant du côté des "cultureux" que de celui des "économiques". Et, en effet, quelque 200 personnes se sont retrouvées dans le somptueux site du Château de Colonster (pour la petite histoire, il a été ré-inauguré en l'état en 1967 par sa Majesté le Roi Baudouin, sous le règne du Recteur Marcel DUBUISSON). 

Le travail était divisé, le matin, en 5 tables rondes, dont une traitait des questions suivantes : " Quels mécanismes pour faciliter l'apport du secteur culturel et touristique au développement économique ? Comment coordonner les activités culturelles en lien avec l'offre touristique, pour en faire une 'offre' économiquement porteuse ? ". Elle fut introduite par Roger DEHAYBE (voir notre blog, Rétroviseur 03/07/07), ancien administrateur général de l'Agence intergouvernementale de la Francophonie. Une soixantaine de participants l'avaient choisie et, parmi eux, Dominique DONNAY et Robert GERMAY, représentant le TURLg. Le travail de brainstorming, par petites tables (carrées) d'une dizaine de personnes, était animé, de manière très professionnelle, par des consultants de Ramboll Management Brussels, manifestement drillés à cet exercice.

Pour faire bref, les "attablés" devaient plancher sur des questions à la fois larges et précises, telles que : donner, chacun, deux points forts et deux points faibles de Liège (Ville et Province). Un rapporteur de chaque table présentait ensuite à tous une synthèse des résultats de ce tour de table.

Le résultat final de la confrontation des différentes groupes pourrait se résumer ainsi, tenant compte des avis les plus généralement émis :

Les points forts :

  1. la richesse et la diversité de Liège et sa Province tant sur le plan du patrimoine matériel qu'immatériel (abondance de propositions culturelles de tous niveaux)
  2. sa position géographique (Euregio, Grande Région, …) et le bon réseau des voies d'accès

Les points faibles :

  1. le manque de coordination/collaboration entre, d'une part, les différents acteurs culturels entre eux et, d'autre part, entre les pouvoirs organisateurs/subsidiants
  2. une certaine anarchie urbanistique, qui se manifeste aussi par endroits par un délabrement architectural, reflet d'un délabrement socio-économique

Tout ceci étant mis sur le compte d'un manque de vision globale généralement pointé du doigt.

Un aspect positif ressort de cette manifestation même : on constate que le Culturel passe aujourd'hui pour un facteur (voire un vecteur) de l'Economique. Nous qui organisons depuis 1983 nos RITUs savons que " ça fait –aussi- marcher le commerce " : en retombées directes (argent !) ou indirectes (relations sociales). D'ailleurs, le Sommet de la Francophonie, récemment réuni à Johannesburg, déclarait la Culture comme un des quatre piliers du développement durable, et elle devient un des axes de réflexion dans toutes les gouvernances.

Le problème reste de passer du constat à la stratégie.

Nos inquiétudes restent, alors et toujours, que nous voyons peu disparaître la politique du jugement des "produits culturels" sur l'étiquette du "bocal" plutôt que sur son contenu (par exemple : étiquette amateur vs professionnel ; festivals vs tourisme ; théâtre vs enseignement, formation, etc.). Il manque encore bien des passerelles entre les différents pouvoirs et, à l'intérieur de ceux-ci, entre les différents services. En outre, une politique des "grands événements" – tels que la Ville, en particulier, les affectionne – risque toujours de se faire au détriment des "petits" pourtant si importants pour les publics de proximité, çàd pour la satisfaction des habitants, et pas seulement des touristes. Il devrait d'ailleurs y avoir un (des) moyen(s) de signaler aussi l'"autre" culture à leur attention.

Nous n'avons pas pu assister à la séance de l'après-midi, celle qui devait dégager des pistes : nous ne pouvons donc pas en parler.

Il reste que le besoin se fait sentir de grands projets fédérateurs : ceux-ci, à notre avis, doivent passer par une analyse nouvelle de répartition des budgets – donc des aides.

Demain la veille ? Ce sera difficile, puisque c'est un combat de pauvres.

RG

colonster.gif

Le Château de Colonster, côté jardin

Lire la suite

Concours d'Ecriture - les photos !

29 Juin 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

Voici quelques photos (<--- cliquez sur le lien) de la  remise des prix et de la représentation. Merci à Messieurs Sonnet et Dewez.

concoursb27.jpg
Lire la suite

Concours International d'Ecriture pour Adolescents

25 Juin 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

Ce samedi 23/6 se déroulait, en la salle du TURLg, la remise des prix du 13e Concours International d'Ecriture pour Adolescents (de 11 à 18 ans).

Organisée par l'asbl Atelier de Lecture, cette aventure a pris des dimensions respectables puisque pas loin de 8000 candidats se pressent au portillon du concours avec des textes de plus en plus remarquablement bien écrits. Pour plus de détails, voyez le site www.leaweb.org.

C'est la troisième année que le TURLg participe à la manifestation en présentant, en ouverture de séance, une adaptation scénique d'un des textes lauréats.

ww.jpg

Les deux dernières années (05, 06), les thèmes étaient "Théâtre" et "Correspondance" : une paille par rapport au sujet de cette année, "Le Fantastique". Le théâtre ne dispose pas des mêmes moyens que la littérature ou le cinéma pour "concrétiser" les loups-garous et autres miroirs maléfiques. De plus, ces textes de nos jeunes auteurs avaient la belle cohérence et le style soutenu qu'on attend d'un récit… trop long eu égard aux impératifs d'une séance de remise de prix. Ce ne fut donc pas facile de charcuter, parfois à la tronçonneuse gore, le beau texte retenu après mûres réflexions : Biographies posthumes, de Valentine DUHANT (15-16 ans) ou, quand un lecteur se fait "avaler" fantastiquement par sa lecture de biographies d'apparence anodine.

Un public nombreux et très attentif n'a pas été avare d'applaudissements pour David, David, Anita, Dominique, Martine et Robert du TURLg pour leur performance réussie.

Un parterre de personnalités était convoqué pour remettre les nombreux prix du Concours : Madame la Ministre Marie-Dominique SIMONET, le prof. Albert CORHAY, Vice-Recteur de l'ULg, divers Consuls (Tunisie, Espagne) et autres directeurs, préfets ou responsables de collectivités, trop nombreux(ses) à énumérer ici, distribuaient les récompenses aux heureux lauréats, le tout orchestré au pupitre par le responsable du concours, Jean-Luc DAVAGLE.

Une bien belle fête ! Sans blaguer, la manifestation a semblé être appréciée de toute l'assistance publique.

L'édition 2008 est déjà lancée, avec pour thème : "Le journal intime".

A l'année prochaine, même jour (ou presque), même heure, même endroit, Inch'Allah.


EDIT (29/06/2007) : LES PHOTOS
Lire la suite

Liège et la culture : on sort les revolvers !

18 Juin 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Ca turbine au TURLg

En juin 2004, la Ville de Liège, dans le cadre de son "Projet de Ville 2003-2010" organisait à l'ULg, place du XX Août, des "Etats généraux de la culture" (par parenthèse, la Communauté française a organisé les siens en parallèle et en tretemps).

C'est plutôt bon signe, et, comme dirait l'autre, "Inch Allah, Vichnou èt tos lès sints dè Paradis".

Les dates parlent d'elles-mêmes : ça peut prendre un certain temps - comme le fût du canon de Fernand. Normal.

Ce mardi 12 juin 2007, à 17h30, Dominique DONNAY et Robert GERMAY représentèrent le TURLg à une table-ronde (NDLR : elles ne le sont jamais) organisée à l'Hôtel de Ville, à l'invitation de l'Echevin de la Culture, Monsieur Jean-Pierre HUPKENS. Titre de l'affaire : "Une ville culturelle" : réactualiser des thèmes, forcément récurrents, de ce projet d'haleine longue et de large envergure.

A part le TURLg, il n'y avait que du beau monde, représentant qui les théâtres, qui les musiques, qui les musées, qui les centres culturels ; on en passe et des meilleurs. Nous avons pu apprécier une réelle volonté de l'Echevin de faire avancer les choses (Inch' etc.…).

La réunion nous a aussi permis de noter des statistiques intéressantes.

Savez-vous que Liège comptait 186 805 habitants en 2006 (dont 30.2% de demandeurs d'emploi…Aïe).

Que 227 000 véhicules (j'imagine souvent à quatre roues) ont pénétré Liège tous les jours en 2006 ?

Qu'il y a, toutes filières et tous âges confondus, 92 957 étudiants ?

Que si Durbuy - la plus petite ville de Belgique, dit-on – compte quelque 400 000 nuitées d'hôtel par an, Liège en recensait 342 333 en 2005 ?

Justement, tiens, parlons-en. Ce point nous donnayt l'occasion d'intervenir dans le débat. En effet, parmi nos tentaculaires activités, RITU et autres accueils en saison comptent, à coup sûr, dans ce calcul, nom d'une Auberge de jeunesse ! C'est pourquoi, comme nous l'avions déjà fait naguère à plusieurs reprises aux "Etats généraux", nous avons ramené sur le tapis le problème du manque de passerelles entre les différents Services de la Ville (et ceci est valable pour la Communauté française ou la Région) :

pourquoi le "tiroir" Culture ne communique-t-il pas avec le "tiroir" Tourisme et celui de l'Enseignement ? Pourquoi l'étiquette du bocal (amateur, professionnel, culture, tourisme, enseignement,…) est-elle plus importante que le contenu ? 

Nous savons tous que ces budgets sont incompressibles : enveloppes fermées ! Mais des petits ponts entre eux ne pourraient-ils pas aider à un développement de la vie culturelle liégeoise dans son aspect le plus large et au bénéfice de tous : citoyens et acteurs culturels ? L'idée semble avoir été notée (Inch', etc.).

Nous faisons confiance au nouvel Echevin qu'une réputation d'ouverture au dialogue précède et accompagne.

Encore quelques réunions et… Inch' etc.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 > >>