Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Théâtre Universitaire Royal de Liège

hep - les ancien(ne)s...

Dernier Voyage, un film de Pierre Duculot

23 Juin 2008 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

Le dernier court métrage de Pierre Duculot, "Dernier Voyage", sera diffusé dans le cadre de la 4ème nuit du court métrage à Liège ce vendredi 27 juin, Place Saint-Etienne. C'est gratuit en plus! Il devrait passer en troisième position, au milieu d'une sélection de films belges récents tout ce qu'il y a de plus recommandables (programme détaillé: www.promusea.be)

DERNIER VOYAGE

 

un film de Pierre DUCULOT – 15 min.

Festival International du film d'Amiens: Prix du Public

Festival International du film d'Amiens: Mention Jury des maisons d'arrêt

Festival Media 10/10: Prix "La Deux – L'envers du court" (RTBF)

Festival du Film Indépendant de Bruxelles: Prix du Scénario

Concours de Courts - Toulouse: 3e Prix

Bourse SACD au sous-titrage - Nomination Prix Joseph Plateau

Prime à la qualité du Centre du cinéma de la Communauté française de Belgique

 

Sélections:

Festival du Film Francophone de Namur (Compétition  nationale, 09/07), Festival International du Film des Flandres de Gand (Compétition nationale, 10/07), Festival Tout Ecran de Genève (Compétition internationale, 10/07), Festival International du film d'Amiens (Compétition internationale, 11/07), Media 10/10 (Compétition, 11/07), Festival du Film indépendant de Bruxelles (11/07), DaKino Bucarest (11/07),  Marché du film de Clermont-Ferrand, programme belge (02/08), Festival International du film d'Amour de Mons (Belgique, 02/08), Festival du film belge de Moustiers-sur-Sambre (03/08), Festimages Charleroi (02/08), Festival Intinérances d'Alès (03/08, compétition internationale), Festival du Film Européen de Lille (03/08, compétition internationale), Semaine de la Francophonie de Vancouver (03/08), 16th Mediterranean Festival of New Filmmakers in Larissa (comp. internationale, 04/08), Festival International de Cinéma Méditerranéen de Tetouan (compétition, 04/08), Roma International Film Festival (Comp. Int, 04/08), Linea d'Ombra International Film Festival (Salerno, Compétition, 04/08), "Oskariada" film festival (Varsovie, Comp, 04/08), Festival  International du Court métrage de Bruxelles (Compétition nationale, 04/08), Festival International du Court métrage d'Abidjan (Comp. 05/08), Festival International du Cinéma en Algarve (Compétition Internationale, 05/08), "Un mundo, varias miradas", Univ du Pays Basque, (Vittoria, Espagne), Festival International du Court métrage de Mohammedia (05/08), Détours en Ciné-Court, Toulouse (05/08), 24th FESTROIA –International Film Festival (Portugal, Panorama, 06/08), Concours de Courts, Toulous (06/08, Compétition), Festival Plein la Bobine, La Bourboule (06/08, compétition), Le court en dit Long, Paris (06/08, Compétition),  Festival de Cine de Huesca (06/08, compétition internationale), Festival de Cinéma de Saint-Benoît de la Réunion (06/08, Compétition Internationale) Nuit du court métrage de Liège (Belgique, juin 2007), Les Héraults du cinéma, Agde (06/08, hors compétition) Toiles d'été (Belgique, juillet 2007), Partie(s) de campagne d'Ouroux en Morvan (Comp. Internationale, 07/08), Festival International de Cinéma de Lama (07/08, hors-compétition), Aya Aye Film Festival de Nancy (compétition Internationale, août 2008), Best Of short Film Festvial, La Ciotat (09/08, Compétition) International Film Festival Cine-Jeune, Saint-Quentin (10/08), Festival du Film Méditerranéen de Bruxelles, (11/08)

 

Dans un hôpital, une vieille dame semble plongée dans un profond coma.  "Tant que Mamy n'a pas passé l'arme à gauche, impossible de partir en vacances dans le Sud", se dit la famille.  "Que faire: postposer, annuler, partir et revenir…  Impossible de prendre une décision tant qu'on n'a aucune certitude!"  Mamy ne se soucie guère de ces petits problèmes, du fond de son profond sommeil…

 

In a hospital, an old lady seems to have fallen into a deep coma.

 “As long as Granny did not cash in her chips, it is impossible to go on holiday in the South”, her family says itself. “So what to do ?  Postpone, cancel, leave and return… It's not possible to make a decision as long as there is no certainty!” In the bottom of her deep sleep, Granny is hardly concerned with these little problems…

 

 

Fiche artistique

 

Huguette: Suzy Falk                                                       Leila: Safya Latrèche

Marie-France: Christelle Cornil                                     Manon: Lea Thonus

Philippe: Carlo Ferrante                                                         Le Médecin: Daniel Decot

L'homme âgé: Pierre Laroche                                             L'infirmier: Georges Siatidis

 

 

Fiche Technique

 

CM de fiction, 16 min, 35 mm, 1.85, Dolby SR

Réalisation et Scénario : Pierre Duculot

Musique : Mousta Largo

Photo : Benoît Deléris, Yann Tribolle

Son : Carine Zimmerlin, Laurence Morel

Montage Image: Rachel Lamisse, assistée de Thomas Fournet-Oberlé

Montage Son: Rachel Lamisse

Décors et accessoires : Benoît Cogels, Nathalie Flamant

Création des Costumes : Anne Fournier

Chef maquilleuse : Claudine Houet

Assistante Réalisation : Anne Demily

2e assistante réalisation : Eve-Laure Avigdor

Scripte : Charlotte Joulia

Coach Enfant: Anne-Sophie Defêcheureux

Chef de File: Lauranne Mutti

 

Production :  Gaëtan Dedeken – Monkey Productions

Directrice de Production : Cécile Philippe

 

Monkey Productions,

Gaetan De Deken, Pierre Duculot

 Rue de l’Industrie 13 – B-6032 Mont-s-Marchienne

GSM : + 32 497 576 968 – Tél. : +32 71 47 58 98 - Pierre.duculot@skynet.be

 

Musique :

« Cordobes »,  Paroles et Musique : Mousta Largo,

Extrait de l’album « Argana », avec l’aimable autorisation des Editions « Al andalous »

 

Produit par Monkey Productions, Avec le soutien du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Communauté française de Belgique, des télédistributeurs wallons, de la Province du Hainaut et de l'ASBL Hainaut Cinéma. Scénario développé dans le cadre du Festival Int. du court métrage de Bruxelles.

 

 

LE REALISATEUR

 

Pierre Duculot est enseignant, journaliste et, depuis peu, cinéaste.

 

2006 : « Dormir au chaud » court métrage de fiction , 26 min, avec Christelle Cornil et Denyse Schwab.

Grand Prix de la Communauté Française au festival Le Court en dit long 2006, Paris,

Prix d’interprétation féminine pour Christelle Cornil au festival Le Court en dit long,

Grand Prix de la Section « Jeunes auteurs en Europe », 26E Festival International d’Amiens,

Prix de la meilleure première œuvre, Festival MEDIA 10/10

Sélectionné à Clermont-Ferrand (Compétition internationale), Brest, Namur, Short Cuts Köln, Rotterdam, Images en région Vendôme, Bruxelles, Namur, Nancy, Saarlorlux, Belo Horizonte, Alcala de Henares et dans une trentaine d’autres festivals.

Vendu à la RTBF, TV5 Monde, FR3, Ciné-cinécourt, diffusions en salle en Belgique et en France

 

2007 :  « Dernier Voyage », court métrage de fiction, 16 min. achevé en août 2007

Sélections: voir Supra.

Vente: RTBF, diffusion en salle en Belgique

 

En préparation: « Au cul du loup », long métrage,  (NEED Production -B-, Perspectives Films -F-) ce projet a reçu l'aide à l'écriture du Centre du Cinéma de la Communauté française de Belgique)

 

 

Ventes internationales: Premium Films,

130 rue de Turenne 75003 Paris

Téléphone: +33-1 42 77 06 31

www.premium-films.com


Lire la suite

Gérard Maraite ou : de régisseur à enseigneur

14 Décembre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

A ses débuts (voir Rétroviseur du 10 août 2007), le Théâtre en Germaniques était essentiellement et ethniquement pur "germaniste" bon teint ("Famille, je vous aime") et même, aux premières heures, exclusivement constitué d'acteurs francophones.

Au fil des créations, et au fur et à mesure qu'il se structurait en Théâtre des Germanistes Liégeois (Theater der Lütticher Germanisten : TLG), des germanophones (étudiants ou non), vivant leur jeunesse à Liège, rejoignaient ses rangs, qu'ils soient germanistes ou non.

C'est ainsi que, fin des années 70, un jeune ingénieur électro-mécanicien, "tendance électricité", Gérard Maraite, promotion ULg 1977, entrait en TLG pour jouer dans Scherz, Satire, Ironie und tiefere Bedeutung (Plaisanterie, Satire, Ironie et sens plus profond) de Christian Dietrich GRABBE, un auteur allemand méconnu et trop peu joué mais immense du début du XIXe siècle (1801 – 1836). Il allait ensuite aussi exhiber généreusement sa barbe fleurie et typée dans Mugnog-Kinder (80-81) et Die Versicherung (80-82), deux beaux succès du TLG de la grande époque

.maraite1.jpg

Scherz, Satire, Ironie und tiefere Bedeutung - Gérard Maraite à droite

maraite2.jpg
Die Versicherung - Gérard Maraite à droite

Inutile de dire que ses aptitudes et talents d'électricien allaient vite être mis à contribution pour la régie-éclairage (le son étant alors le domaine réservé de Walther Thielen).

Et c'est précisément cette voie qu'a rapidement empruntée Gérard dans sa vie professionnelle, où il travaillera comme régisseur, puis bientôt régisseur général, au Foyer Culturel de Seraing, e.a., et dans diverses compagnies de renom telles le Groupov, le Varia, le Cirque Divers, Ultima Vez de Wim Vandekeybus, la Mezza Luna, Arsenic et j'en passe, pour être aussi, aujourd'hui depuis 2002, Directeur technique du KVS (Koninklijke Vlaamse Schouwburg) à Bruxelles. Bref, un beau palmarès.

maraite3.jpg
Die Versicherung - Gérard Maraite à droite

Ceci me rappelle qu'un autre TLGien, étudiant germaniste à l'époque de Mockinpott (72-73), Roger Goffinet, a découvert les joies de la régie à l'occasion de notre spectacle… et en a fait derechef son métier…à Paris, chez Philippe Caubert dont il est, aujourd'hui encore, le proche collaborateur fidèle. Le TLG mène décidément à tout.

Or, donc, voici notre Gérard Maraite de retour à l'ULg, cette fois en tant que Maître de conférence (à devenir) au Département des Arts et Sciences de la Communication où il est chargé, depuis cette année, académique, de dispenser le cours de Techniques audiovisuelles et de la scène, partim éclairage théâtre. Et c'est, bien entendu, dans la salle du TURLg que ce cours pratique sera donné.Dans Grabbe, Gérard jouait le maître d'école : la boucle est bouclée.

Welcome home, dear Gérard. Du bist zuhause !

maraite4.jpg

Mugnog-Kinder

RG


Lire la suite

En croisade pour Templier...

5 Novembre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

En 1981, Robert Germay proposait au TURLg de mettre en scène Indians d'A. Kopit. Ce serait sa deuxième prestation avec le TULg, parallèlement à celles qu'il assurait au Théâtre des  Germanistes depuis une vingtaine d'années.

Parmi la bonne vingtaine de candidats à ce projet, un certain Luc Templier, émigré français, allait endosser le rôle de Sitting Bull (étrangement barbu pour la circonstance) : ce fut une belle réussite et cela reste un grand souvenir.

Luc serait, plus tard encore, de Velleytar (Witkiewicz) puis du Gardien (Pinter). Ses talents de graphiste formé à Paris furent aussi mis, pendant plusieurs années, au service du TULg où il réalisa les affiches de Indians, Applicants, Velleytar, Woyzeck, et aussi les premiers posters des RITU. C'est ainsi qu'on lui doit le premier "petit bonhomme", logo du TULg. Les badges qui en sont nés sont, hélas, épuisés depuis longtemps (pour mémoire, nous en avons même trouvé quelques-uns en vente dans le souk de Casablanca, in illo tempore).

woyzeck.jpg

Bref, Luc Templier est un de ceux - nombreux - qui a marqué le TURLg de sa forte personnalité, avant que la vie professionnelle et familiale ne l'éloigne - physiquement - de nos activités.

templier3.jpg

templierdiskeuve.jpg
(Xavier Diskeuve et Luc Templier)

templierduysinx.jpg
(François Duysinx et Luc Templier)
Cette personnalité continue à s'exprimer dans d'autres domaines, avec le même talent, et, notamment, dans le domaine du livre. Par ailleurs, il est aujourd'hui conservateur du Musée de la Famenne à Marche-en-Famenne.






Bravo et bonne continuation.

RG

P.S. : la première oeuvre que j'ai pu admirer de Luc T. à son arrivée à Liège était un A4 sur lequel il avait calligraphié, in extenso, Le Degré zéro de l'écriture,  de Roland Barthes. Excusez du peu : ce n'était pas par avarice de papier....

nti_bug_fck
Lire la suite

La Germanique mène à tout, à condition d'en sortir

17 Octobre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

Les anciens du TLG (Théâtre des Germanistes Liégeois) se souviennent de Michel Demonceau, "De Menselaar, de echte Winnaar" : il a joué, in illo tempore (non suspecto), dans Applicants et Rosencrantz et Guildenstern sont morts, époque où les étudiants avaient encore quelques loisirs utiles.

tlgdemonceau2.jpg
(ici, à gauche)

tlgdemonceau1.jpg
(ici, à droite)

Frais et moulu de Germa, notre Michel, délaissant l'enseignement traditionnel, créa une société destinée à enseigner hors des chemins battus, son public cible étant des adultes en mal d'apprentissage "des langues". Il emmenait dans l'aventure Patrick Thonnard et Carine Nardellotto, autres germanistes bon teint.

Ceci donna aussi à quelques autres anciens TLgien(ne)s l'occasion de prester hors du cadre de l'enseignement (les Vanlequack, Zaghet et autres Martini,… pour ne citer que ceux dont je suis sûr).

Cette société "Accent" est devenue aujourd'hui une belle PME qui emploie une cinquantaine de personnes dans le créneau très prisé et pointu des formations sur mesure pour entreprises dans le domaine des langues.

Elle vient de lancer un outil informatique novateur : le VI-Key. Un "stylo" qui écrit dans une langue et traduit sur écran dans une autre – si j'ai bien tout compris.

vikey.jpg

Pour en savoir plus, voyez l'article du "Soir", 12/10/07, p.14 ou le site d'Actu24.

Bravo Michel, mais si t'avais pu inventer ça quand je ramais encore en Germanique…

RG

Lire la suite

En pays éloigné

8 Octobre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

 Bonjour,

Pour celles et ceux qui auraient manqué sa diffusion tardive sur France 2 le 19 septembre dernier,
Pour celles et ceux qui souhaiteraient le revoir et découvrir l'interview "bonus" réalisée par l'équipe de Histoires Courtes,
vous pouvez visionner mon dernier court métrage "EN PAYS ELOIGNE" sur le site de France 2 en cliquant sur les liens ci-dessous jusqu'au 19 octobre 2007 :

LE FILM
http://www.france2.fr/STATIC/video/histoires-courtes/index-fr.php?video=18

L'INTERVIEW
http://www.france2.fr/STATIC/video/histoires-courtes/index-fr.php?video=14

Après le festival international du film francophone de Namur, le film est sélectionné en novembre à Media 10-10 et au Festival du Film de Spa

Bien à vous,

Vero Cratzborn
http://verocratzborn.monsite.wanadoo.fr
Lire la suite

Court toujours

2 Octobre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

Mon dernier court métrage EN PAYS ELOIGNE est sélectionné au  prochain Festival International du Film francophone de Namur qui se  tiendra du 28/09 au 05/10, après sa diffusion sur France 2.

Le film sera projeté le DIMANCHE 30/09 à 16h45 - Caméo 2 - rue  des Carmes à Namur.

Le film sera également re-projeté le VENDREDI 5/10 à 21h00 -  Caméo 2 avant le long métrage québecois "Ma fille mon ange"  d'Alexis Durant-Brault.

EN PAYS ELOIGNE (2007)
avec Manuel Blanc, Christelle Cornil, Jean-Michel Balthazar…
avec le soutien du Centre National de l'Audiovisuel de la Communauté  française de Belgique et des télédistributeurs wallons, de la  Sacem, de la Procirep, du CRRAV, de la région Nord Pas de Calais, en  partenariat avec le Centre National de la Cinématographie, avec la  participation de France 2
production : Ambiances… asbl - Studio K productions - CRRAV
N'hésitez pas à visiter les sites ci-dessous pour plus  d'information.
http://verocratzborn.monsite.orange.fr
http://en-pays-eloigne.monsite.orange.fr


Diffusion-EPE-namur-copie.jpg

Vero Cratzborn
Lire la suite

Il court, il court, le métrage

19 Septembre 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

592.jpg Ce mardi 25 septembre à 20h00, au Cinéma Churchill, vous pourrez assister à la projection unique du court métrage Dormir au chaud en présence de son réalisateur, Pierre Duculot, ancien TURLgien. Ne le ratez pas ! Bon vent à notre Bittle !

Vous pourrez ensuite voir le tout aussi bon La marea de Diego Martinez Vignatti.



Le deuxième court-métrage de Pierre Duculot, Dernier Voyage, fait également partie de la programmation du Festival du Film Francophone de Namur - dates de projection : le dimanche 30 septembre à 14h, au CAMEO à Namur et le mercredi 3 octobre, à 21h, toujours au CAMEO - et du Festival de Gand (au Kinepolis-Gent le jeudi 10 octobre à 14h).

DORMIR AU CHAUD

un film écrit et réalisé par
Pierre DUCULOT
35 mm, coul., 26'

14ème FESTIVAL LE COURT EN DIT LONG (Paris, juin 2006) :
- Grand Prix du meilleur film
- Prix d’interprétation féminine : Christelle CORNIL
29ème FESTIVAL INTERNATIONAL D'AMIENS
- Grand Prix
32e FESTIVAL MEDIA 10/10 (Namur, novembre 2006)
Prix du meilleur premier film

Sélectionné à Clermont-Ferrand (Compétition internationale), Brest, Namur, Short Cuts Köln, Rotterdam, Images en région Vendôme, Bruxelles, Namur, Nancy, Villeurbanne, Saarlorlux, Belo Horizonte et dans une trentaine d’autres festivals.

Un village d'Ardenne aujourd'hui, à quelques encablures des grandes villes wallonnes, au beau milieu de l'hiver. C'est là qu'échoue Sandrine, jeune SDF urbaine en bout de course, qui cherche simplement un endroit où dormir, reprendre des forces, sans qu'on lui pose de questions. Ce havre, elle va le trouver chez Marthe, vieille dame encore verte, seule depuis trop longtemps. De cette rencontre improbable naîtra progressivement une vraie complicité. Et tant pis si la quiétude des villageois s'en trouve perturbée...

DERNIER VOYAGE

un film écrit et réalisé par
Pierre DUCULOT
35 mm, coul., 16'

Festival du Film Francophone de Namur, septembre 2007: compétition francophone
Festival international du Film de Gand, octobre 2007, compétition nationale
Festival tout Ecran, Genève, novembre 2007, compétition internationale

Dans un hôpital, une vieille dame semble plongée dans un profond coma. "Tant que Mamy n'a pas passé l'arme à gauche, impossible de partir en vacances dans le Sud", se dit la famille. "Que faire: postposer, annuler, partir et revenir… Mamy ne se soucie guère de ces petits problèmes, du fond de son profond sommeil…


Lire la suite

Nom d'un Triboulet !

18 Juin 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

Notre bon Daniel (ZAGHET) a toujours été un gros déconneur gros. Il en a fait un vrai métier (je dois souligner vrai et métier parce que ça peut surprendre plus d'un !) : le voilà connard professionnel, à savoir CLOWN.

C'est peut-être son parcours qui l'a amené à cette position pour le moins peu ordinaire : Italien d'origine (les lazzis, vous connaissez ?), germaniste d'adoption, concurrent sérieux de Robert Jem'yengage dans le commerce du meuble, représentant de commerce import-export … et Turlgien depuis et pour longtemps.  A ses débuts, dans Indians d'Arthur KOPIT (1981-82), il jouait un cow-boy violent violeur de squaw (hein, Brigitte SCIPIONI), Wild Bill Hickock, ami pourtant de Buffalo Bill (vieux : François DUYSINX ;  jeune : Marc DEVRESSE).  On devient Auguste pour moins que ça.

BBB-188.jpg
Bref, ne voilà-t-il pas que notre Ministère charge très officiellement notre Gros de la troupe d'animer pour le Forem des ateliers à destination de la (correction) réinsertion des chômeurs (pardon, des demandeurs d'emploi).

Nous Turlgiens, qui savons par expérience et de Marseille, les vertus de la pratique de la scène dans la formation personnelle dans tous les milieux et tous les azimuts, nous ne pouvons qu'encourager la démarche. Le TURLg a déjà guéri quelques jeunes de l'acné, un clown peut rendre sa confiance à quelqu'un qui finit par douter de lui et de tout.

Et on peut faire confiance à noss' Daniel, aujourd'hui donc CLEMENT TRIBOULET, qui a travaillé et travaille encore avec les plus grands clowns d'aujourd'hui (Django EDWARDS, Carlo COLOMBAÏONI,…) pour aider ses stagiaires et les amener à des succès certains.

Il y a clownerie et conneries, nom d'un Triboulet !

www.clement-triboulet.com
Lire la suite

Tous des playmobiles sauf un : le petit Nicolas...

13 Juin 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

On peut lire une interview de  Nicolas ANCION dans le TéléMoustique de la semaine du 16-22 juin 2007.

Nicolas,  né de la botroûle de Tchantchès - Jacques ANCION- et de  Nanesse - Françoise (trop tôt disparue), a "servi" au TURLg en jouant dans un mémorable Strip-tease de S. MROZEK, mis en scène par Jean-Marc LELABOUREUR et présenté à l'ex-salle des Oblats (Grivegnée) et aux Chiroux en 1994.

Romaniste licencié (c'est un grade, pas une punition) de l'ULg, après son passage au TURLg, il s'est consacré avec succès à la plume et est aujourd'hui un de ces écrivains de notre Communauté qui illuminent le firmament des lettres françaises. Proficiat !

(le blog de Nicolas ANCION : http://ancion.ibelgique.com/)
Lire la suite

Vers l'avenir avec Diskette !

8 Juin 2007 , Rédigé par Asbl Théâtre Universitaire Royal de Liège Publié dans #Hep - les ancien(ne)s...

On dit, dans les "milieux autorisés" (rassurez-vous, vous n'en êtes pas) que le cinéma belge se porte bien. Il a en tout cas bonne presse, et à juste titre : c'est du grand art (d'ailleurs, j'ai moi-même déjà tourné pour les Dardenne ... avant leurs palmes. Cause à effet ?). Et le TURLg n'y est pas tout à fait étranger, nom d'un ours berlinois. Un de nos anciens contribue en tout cas à cette bonne santé et à ce renom international : Xavier Diskeuve.
 
Il a joué chez nous, e.a. dans Velleytar de Witkiewicz (ses grands débuts, 1983), Erasme ou la paix persécutée (1e version courte et hasardeuse en 1984 et version longue en 1986), Connaissez-vous la Voie lactée (1989) de Karl Wittlinger (avec un autre ancien, aujourd'hui clown professionnel reconnu, surtout au MR (private joke), Daniel Zaghet, alias Clément Triboulet - nom de scène qu'il a d'ailleurs trouvé en jouant un personnage de la Voie lactée, que voilà aujourd'hui célèbre, donc), et En Pleine mer de S. Mrozek (version masculine, 1991, et féminine, 1993, eh oui ! comme on change ! ).
 
Eloigné du TURLg par sa vie trépidante de journaliste (il a brillamment fait "Commu" à l'ULg et bosse à "Vers l'Avenir" : savez-vous qu'il a interviewé Jacques Dutronc à Namur ? Et "couvert" quelques Tours de France - en bagnole -. Quel talent ! ) doublée d'une vie de père de famille prolifique (il a fait brillamment 3 petits mâles et une p'tite fille, quel mec ! ), triplée d'une vie de cinéaste (ses "courts" trustent les prix un peu partout, en Belgique, au Québec, ... dans des festivals importants. Quel oeil ! ) et quadruplée d'une vie d'écrivain (ses Nouvelles ont souvent été primées, entre autres, à la RTBF. Quelle plume ! ).
 
Et à propos de plume, ses nouvelles nous ont permis récemment d'en mettre en scène un montage qui, sous le titre de Personnages en quête de tueur (2003), connut au TURLg un beau succès.
 
Bref, quel personnage !
 
Si vous voulez vous rendre compte de son talent cinématographique, vous trouverez ci-dessous les références du DVD reprenant ses trois courts que je ne peux que vous recommander (pour les avoir vus plusieurs fois... en boucle). Au détour d'un plan, vous pourrez aussi apercevoir les tronches de Pierre Wathelet ou Vincent Pagacz, autres figures entre deux âges du TURLg.
 
Oui, le TURLg est partout, et mène à tout... même sans en sortir.

RG

Trois films du réalisateur namurois de nombreuses fois primé sortent maintenant en dvd !

SYNOPSIS :

REVOLUTION : Jean-Louis Ficheroulle, encodeur dans une vaste administration, mène une vie très tranquille entre son couple, ses certitudes, sa maniaquerie, ses horaires, ses tartines et son travail. Tout semble réglé comme sur du papier à musique avec son épouse Liliane, qui est femme au foyer. 

Un matin, Jean-Louis découvre qu’il a un chef de bureau prénommé Eddy qui s’installé en face de lui. Il est l’antithèse de Jean-Louis.  Cette arrivée va bouleverser toute son existence…

LA CHANSON-CHANSON : Walter un obscur chanteur wallon est sélectionné dans une “émission-tremplin“ à Paris, Comment s’y rendre ?

MON COUSIN JACQUES :Garçon de ferme taciturne, exploité par tous, Jacques décide de s’émanciper, il veut se marier… et entreprend secrètement de s’émanciper. Les petites mafias locales du mariage ont vite fait de le happer…

BONUS :

• une interview croisée du réalisateur Xavier Diskeuve avec les réalisateurs Dominique ABEL et Fiona GORDON.  (12 min)

• une interview réalisée pour le passage de « Mon Cousin Jacques » dans l’émission « Histoires courtes » sur France 2 (5 min).

• un montage des répétitions de « Révolution » (3min).

AVEC :

·          François Maniquet, Nicolas Buysse

1 DVD 5 ( 90 min) | 16/9 comp. 4/3| FORMAT 5.1 | LANGUES Français 2.0 | SOUS-TITRES anglais | 90 min. | Couleur | 

DISKEUVE-PS-2.jpg
Voyez aussi la bande annonce - et les conditions de vente - sur www.come-and-see.be
Lire la suite
<< < 1 2 3 > >>